Amadou Bâ veut ’’des actions concrètes’’ au bénéfice des populations
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-CAMPAGNE

Amadou Bâ veut ’’des actions concrètes’’ au bénéfice des populations

Dakar, 18 juil (APS) - L’action politique doit cesser de consister en un jeu de dupes pour se traduire par des ’’actions concrètes’’ au bénéfice des populations, a soutenu la tête de liste départementale de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (BBY) pour les prochaines législatives à Dakar, Amadou Bâ.
 
"Notre vision de la politique est qu’on doit mettre fin au jeu de dupes et poser des actions concrètes, car ce qui est important, c’est de travailler pour les Parcelles assainies et pour Dakar", a-t-il déclaré.
 
Amadou Bâ, par ailleurs ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, s’exprimait lors d’une visite à l’église Marie Immaculée des Parcelles Assainies (MIPA), lundi, dans le cadre de la campagne pour les législatives du 30 juillet prochain.
 
A cette occasion, il a annoncé la signature jeudi, d’un "programme de 18 milliards de francs CFA avec la Banque mondiale", dont l’objectif est de "régler le problème d’eau à Dakar".
 
Dans ce cadre, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye, va procéder ce mardi "à la pose de la première pierre marquant le lancement officiel des travaux du forage des Parcelles assainies", a-t-il annoncé.
 
Il a souligné que l’Etat avait "permis l’extension de l’église Marie Immaculée des Parcelles Assainies’’, conformément aux "instructions fermes" du président de la République, Macky Sall, consistant à "régler les problèmes d’utilité publique".
 
La liste de la coalition de Benno Bokk Yaakaar comporte des candidats de toutes les confessions religieuses, ’’ce qui prouve que le Sénégal est un pays ouvert", a fait valoir la tête de liste départementale de la coalition BBY regroupant l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir) et ses alliés.
 
"Nous savons que vous êtes très proche de nous. Ce n’est pas la première fois que vous nous rendez visite, et pour les promesses faites à la communauté chrétienne, c’est une grande fierté pour nous", a déclaré le curé de l’église des Parcelles Assainies, Marcel Thiaw, s’adressant à Amadou Bâ.
 
Selon lui, l’’Eglise n’a pas de préférence parmi les partis politiques ou coalitions en lice pour les prochaines élections, mais elle demande à ses membres d’investir le champ politique, "car la communauté chrétienne doit être présente dans les centres décisionnels".
 
 
 
 
 
 


DS/BK