Affaire Sonko :  PASTEF Louga invite à une implication des chefs religieux
APS
SENEGAL-POLITIQUE

Affaire Sonko : PASTEF Louga invite à une implication des chefs religieux

Louga, 10 fév (APS) - Les responsables du parti "Les Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité" (Pastef) à Louga invitent les guides religieux à intervenir, en vue de contribuer à l’apaisement et permettre la tenue des élections de 2024, après les accusations de viol et de menaces de mort dont fait l’objet leur leader Ousmane Sonko.
 
Ils ont par la même occasion réaffirmé leur soutien à M. Sonko, accusé de "viols répétés" et de "menaces de mort" par une employée d’un salon de massage dakarois.
 
Lundi, des affrontements ont opposé des jeunes supposés appartenir au PASTEF à la police près du domicile d’Ousmane Sonko, à Dakar, ainsi que dans d’autres villes du pays. 
 
Face à cette escalade, les responsables du PASTEF à Louga prônent une implication des guides religieux pour décrisper la situation. 

"Nous demandons aux khalifes généraux, au clergé d’intervenir dans cette affaire afin que la paix revienne et que l’on puisse aller librement aux élections en 2024", a dit le coordonnateur adjoint de la section communale de Pastef Louga, Mamadou Thiam.
  

"Nous sommes tous derrière notre leader. Cette affaire n’est qu’une machination politique, nous comptons manifester de manière légale et patriotique pour soutenir notre leader", a-t-il dit à la presse, condamnant tout acte de vandalisme et de violence. 

 
Les "patriotes" de Louga préviennent cependant qu’ils ne resteront pas les bras croisés devant les accusations pesant sur leur leader.

"Nous refusons catégoriquement en utilisant tous les moyens à notre disposition pour protéger Sonko. Nous résisterons à ces accusations aux prix de nos vies, s’il le faut. Les patriotes de Louga répondent présents à l’appel de Sonko", a affirmé le coordonnateur départemental adjoint de Pastef Louga, Ndiack Sarr.

SK/ASG/BK