Abdoualye Baldé annonce un recours en annulation du vote en Côte d’Ivoire
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-JUSTICE

Abdoualye Baldé annonce un recours en annulation du vote en Côte d’Ivoire

Ziguinchor, 7 août (APS) – Le leader de la Convergence patriotique/"Kaddu Askan Wi", Abdoulaye Baldé, réélu député, a annoncé lundi à Ziguinchor (sud) avoir introduit un recours en annulation du vote en Côte d’Ivoire, où a eu lieu, selon ses termes, "le clou du flop électoral" aux élections législatives sénégalaises du 30 juillet.

"Il y a beaucoup de manquements lors du scrutin législatif du 30 juillet, presque partout au Sénégal et à l’étranger. La Côte d’Ivoire a été le clou de ce flop électoral. Nous avons introduit un recours en annulation du vote dans ce pays", a déclaré le maire de Ziguinchor.

Lors d’une conférence de presse, dans sa commune, Abdoulaye Baldé, également président de l’Union centriste du Sénégal (UCS, opposition), a signalé de "nombreux manquements" et des "couacs" dans l’organisation des dernières élections législatives.

"Pour suivre ce recours en annulation du vote en Côte d’Ivoire, nous avons engagé deux avocats, Me Sally Mamadou Thiam et Me Pape Mamaille Diockou, qui sont tous les deux membres de notre coalition", a précisé M. Baldé.

Des personnes, y compris des candidats, ont été privées de leur droit de vote, a-t-il affirmé, déplorant "la pléthore de listes et la ressemblance des couleurs" de certaines listes.

"Nous avons été particulièrement victimes de cette ressemblance des couleurs, qui a porté un lourd préjudice à notre coalition. La plupart des électeurs ont confondu nos bulletins avec ceux de +Joyanti+ et de +Buntu Bi+. Notre liste a été disposée à l’extrémité des tables, à la 46ème position", a dénoncé Abdoulaye Baldé.

Il préconise par ailleurs une "révision" du scrutin législatif au Sénégal. "Notre conviction, c’est que les ruptures attendues de l’Assemblée nationale ne seront que des vœux pieux, si on ne change pas de système électoral. Comment peut-on comprendre qu’une coalition qui n’a obtenu que 49,4% des voix puisse se retrouver avec plus de 76% des députés ?" a commenté M. Baldé.

Avec deux députés élus, la Convergence patriotique/"Kaddu Askan Wi" a pris la cinquième place - sur 47 listes – aux élections législatives, derrière le Parti de l’unité et du rassemblement (PUR), "Manko Taxawu Senegaal", la Coalition gagnante/"Wattu Senegaal" et "Benno Bokk Yaakaar" (BBY, majorité présidentielle).

Abdoulaye Baldé annonce que des discussions sont en cours, entre les deux élus de la Convergence patriotique/"Kaddu Askan Wi" et d’autres députés, en vue de la formation d’"un groupe parlementaire fort".

M. Baldé précise qu’il pourrait toutefois ne rallier aucun des groupes parlementaires de l’Assemblée nationale.

MTN/ESF/BK