A Koungheul, la coalition de Wade espère tirer profit des
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES

A Koungheul, la coalition de Wade espère tirer profit des "frustrations" au sein de BBY

Koungheul, 13 juil (APS) - Plusieurs maires de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir) voteront pour l’opposition dans le département de Koungheul (centre), en raison "des frustrations" causées par les investitures de la coalition "Benno Bokk Yaakaar" (BBY, majorité présidentielle), a assuré le leader de la liste départementale de la "Coalition gagnante ‘Manko Wattu Senegaal", Abdoul Aziz Camara. 
 
"Ces élections arrivent dans un contexte spécial, car certains maires de l’APR voteront pour l’opposition", a dit M. Camara à l’APS.

Les investitures des candidats aux élections législatives du 30 juillet ont entraîné des "frustrations" chez les responsables de l’APR à Koungheul, a-t-il dit.
 
"Nous allons profiter de cette situation pour revenir en force", a poursuivi le leader de la liste départementale de la "Coalition gagnante ‘Manko Wattu Senegaal", dirigée au niveau national par l’ancien chef d’Etat Abdoulaye Wade.
 
"Beaucoup d’entre eux (les responsables de l’APR, Ndlr) ne veulent pas s’afficher pour le moment. Mais nous sommes en contact permanent avec leurs militants", a dit Abdoul Aziz Camara.
 
Mercredi, six des huit coordonnateurs de l’APR dans le département de Birkelane, situé dans la région de Kaffrine, comme celui de Koungheul, ont fait part de leur décision de ne pas participer à la campagne de leur parti pour les élections législatives.
 
Lors d’un point de presse, ils ont annoncé qu’ils allaient s’abstenir de participer à la campagne de leur parti, "jusqu’à nouvel ordre".

Ces responsables de l’APR reprochent au leader de leur parti, Macky Sall, d’avoir investi des candidats sans les consulter.
 
Selon Abdoul Aziz Camara, les députés élus de la "Coalition gagnante ‘Manko Wattu Senegaal" vont, à l’Assemblée nationale, donner la priorité à l’agriculture, à l’emploi, à la santé et à l’éducation.
 
"Les fonctions parlementaires doivent être assumées pleinement. Un bon député, qui assume pleinement ses responsabilités, ne peut pas cumuler des fonctions", a dit Abdoul Aziz Camara.
 
Il accuse par ailleurs l’APR de se livrer à des achats de consciences avant le scrutin du 30 juillet. "Le malheur à Koungheul, c’est que le parti au pouvoir est en train d’acheter des voix avec l’argent du peuple", a déclaré M. Camara.

BF/ESF