A Kédougou, des militants de
APS
SENEGAL-PRESIDENTIELLE-CAMPAGNE

A Kédougou, des militants de "Sonko Président’’ requinqués après la venue de leur leader

Kédougou, 18 fév (APS) - Des militants du candidat de la coalition "Sonko Président" affirment que la venue de leur leader Ousmane Sonko à Kédougou (sud-est), ce week-end, a donné un souffle nouveau à leur campagne pour la présidentielle du 24 février prochain.

"Sonko impressionne et est impressionnant", estime Abdoulaye Sow, coordonnateur de la coalition "Sonko Président" à Kédougou, ajoutant que son leader "a touché du doigt" les problèmes dont souffre cette région frontalière de la Guinée voisine.
 
"Kédougou souffre de ses potentialités minières énormes qui, au lieu d’apporter un mieux-être, accentuent la pauvreté", ce qui fait que "quand Sonko plaide pour que la région bénéficie des retombées des mines, les populations ne peuvent qu’apprécier", a-t-il fait valoir.
 
Mieux, Ousmane Sonko, lors de sa venue, "a plaidé pour que Kédougou ne soit pas vue comme une zone de punition pour fonctionnaires récalcitrants", a ajouté le coordonnateur local de sa coalition.
 
Pour Ibrahima Diallo, élève de son état, "Kédougou a trouvé son avocat en la personne de Sonko", le jeune lycéen se disant persuadé que "la jeunesse va voter Sonko parce que les promesses d’emploi ont été vaines". Ousmane Sonko "va rétablir les faits", prédit-il.
 
Si l’on en croit Mariama Sylla, Ousmane Sonko "est le seul qui connaisse bien" les problèmes de la région de Kédougou et "va les résoudre une fois au palais".
 
"Dorénavant, nous le soutenons, puisqu’il vient d’une zone comme la nôtre", à savoir la Casamance, région méridionale du Sénégal, a indiqué Mariama Sylla, selon qui le programme du candidat de la coalition "Sonko Président", prend en compte les plus démunis.

CC/BK/ASG