2016 : le bastion d’Idrissa Seck...ébranlé par BBY
APS
SENEGAL-RETRO-POLITIQUE

2016 : le bastion d’Idrissa Seck...ébranlé par BBY

+++Par Babacar Diop+++

Thiès, 29 déc (APS) – 2016 a été une année bien remplie sur le plan politique à Thiès, où le référendum constitutionnel du 20 mars, âprement disputé, a finalement vu la victoire, au niveau départemental, du ‘’oui’’ défendu par Benno Bokk Yaakaar (BBY). 
 
Cette victoire est d’autant plus significative pour la coalition présidentielle qu’elle a été obtenue sur les terres du leader de Rewmi, Idrissa Seck. Thiès est longtemps resté un bastion inexpugnable de l’ancien Premier ministre.
 
Non contente de cela, la mouvance présidentielle a remis ça aux élections du Haut Conseil des collectivités territoriales (HCCT) du 4 septembre 2016. Elle a raflé les trois sièges de conseillers réservés au département de Thiès.
 
Selon les responsables de l’APR, le département de Thiès, longtemps resté dans l’escarcelle de Rewmi d’Idrissa Seck est aujourd’hui entre les mains de la coalition présidentielle, qui a gagné toutes les collectivités locales.
 
Ainsi, 12 maires parmi les 15 maires que compte cette circonscription administrative sont aujourd’hui tous de l’APR. Il n’y a donc que les 3 seuls maires des communes de Thiès qui sont dans le camp d’Idrissa Seck.
 
L’année 2016 a aussi vu le maire de la ville de Thiès, Talla Sylla, quitter la coalition d’Idrissa Seck, pour créer son propre mouvement ‘’Fal Askanwi’’ (élire le peuple), le 9 octobre 2016.

BD/ASG