Chérif Mballo dénonce le massacre de Palestiniens non armés par Israël
APS
SENEGAL-MOYEN-ORIENT-DIPLOMATIE

Chérif Mballo dénonce le massacre de Palestiniens non armés par Israël

Dakar, 8 juin (APS) – Cherif Mballo, Secrétaire général de la Campagne sénégalaise pour la défense d’Al Qods et la Palestine, a fustigé l’attitude d’Israël qui est en train de commettre ‘’un horrible massacre’’ de manifestants civils palestiniens non armés avec le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem.


"Avec le feu vert des Etats-Unis qui visent à imposer cette décision (transfert de l’Ambassade américaine à Jérusalem) inacceptable, nulle et non avenue et irrespectueuse du Droit international et de l’ordre mondial, Israël est en train de commettre un horrible massacre contre des manifestants palestiniens sans armes’’, a déclaré M. Mballo.
 
Il s’exprimait lors d’une rencontre marquant la Journée mondiale d’Al Qods. La manifestation, tenue dans les locaux de la Maison de la presse, est initiée par la Campagne sénégalaise pour la défense d’Al Qods et la Palestine.
 
La conférence a porté sur le thème : ‘’Le statut de la ville d’Al Qods (Jérusalem) dans les trois religions révélées : le Judaïsme, le Christianisme, l’Islam, et du point de vue du droit international’’.
 
M. Mballo a rappelé que depuis 1948, la Palestine ‘’est sous occupation israélienne’’. ’’L’Etat d’Israël, a-t-il soutenu, viole nuit et jour les résolutions des Nations unies sans coup férir et pour mettre l’huile sur le feu, les Etats-Unis de Donald Trump viennent d’inaugurer le lundi 14 mai à Jérusalem (…) leur Ambassade en Israël’’.
 
Il a qualifié d’acte ‘’irresponsable et irréfléchi’’ le transfert à Jérusalem, de l’Ambassade américaine en Israël. 
 
Selon lui cette décision ‘’viole de manière abjecte non seulement le droit international, mais constitue un précédent dangereux, lourd de conséquences pour la paix mondiale, mais également un défi envers la communauté internationale dans une période de grande inquiétude pour la stabilité au Proche et Moyen orient’’.
 
‘’Il est du devoir de l’ensemble de la Ummah islamique d’adopter une position franche et tranchante qui remet fondamentalement en cause les traités de capitulation imposés honteusement aux musulmans qui doutent encore de la capacité de l’islam à résoudre les problèmes qui se posent au monde’’, a-t-il expliqué.
 
M. Mballo a vivement invité le monde musulman à s’unir et à se mobiliser pour résoudre définitivement la crise palestinienne.
 
’’Monde musulman, unissons-nous afin de vivifier l’esprit de sacrifice et de solidarité qui a prévalu tout au long du chemin de la sainte histoire de l’humanité et de ce fait mobiliser tous les moyens du monde islamique afin de résoudre définitivement ce mal chronique et pernicieux qui ronge le corps de la Ummah’’, a-t-il lancé.
 
Il a ajouté : ‘’C’est seulement à ce prix que l’honneur et la dignité des musulmans seront restaurés et préservés’’.
 
’’Nous espérons que la manifestation d’aujourd’hui contribuera à la réflexion féconde pour l’unité et la sauvegarde de la Ummah islamique’’, a poursuivi Chérif Mballo.
 
Plusieurs universitaires, des officiels sénégalais, des diplomates, des acteurs de la société civile, des représentants de guides religieux, ainsi qu’une forte communauté palestinienne basée à Dakar ont pris part à la manifestation tenue à la salle de conférence de la Maison de la presse.

Le 14 mai dernier, jour de l’inauguration de l’ambassade amércicaine à Jérusalem, 52 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens. Ce massacre a suscité de vives condamnations dans le monde.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a justifié l’usage de la force par le droit de son pays à défendre ses frontières contre les agissements "terroristes" du mouvement islamiste Hamas, qui gouverne la bande de Gaza. 

SG/OID/ASG