La ‘’success story’’ de deux groupes de presse de la province chinoise du Sichuan
APS
SENEGAL-AFRIQUE-CHINE-MEDIAS

La ‘’success story’’ de deux groupes de presse de la province chinoise du Sichuan

De l’envoyé spécial de l’APS, Birane Hady Cissé

Chengdu, 28 août (APS) – La Chine a présenté mercredi à une trentaine de journalistes venus de sept pays d’Afrique francophone deux de ses groupes de presse régionaux, Le Quotidien de Sichuan et la Station de radio-télévision de Sichuan (SRT), dont le succès est loué par les autorités chinoises.
 
Les journalistes africains, dont un reporter de l’APS, ont visité ces deux groupes médiatiques dont le succès est fortement loué à Chengdu, la capitale de la province du Sichuan, située dans le sud-ouest de la Chine. Ils prennent part à un séminaire organisé depuis le 15 août par le Centre de formation du groupe de publication internationale de Chine (CIPG).
 
Le premier exemplaire du Quotidien de Sichuan est reproduit en bronze, sur un mur, à l’entrée de l’immeuble de 18 étages abritant les services du journal presque centenaire, créé le 1er septembre 1925.
 
Comme dans le hall de l’immeuble, il règne un calme pouvant surprendre plus d’un, du fait de la concentration et de l’application des journalistes et du personnel technique du plus grand des quotidiens du sud-ouest de la Chine.
 
Pendant une quarantaine de minutes, les journalistes africains ont eu droit à une série de démonstrations et d’explications sur la production du Quotidien de Sichuan. A l’aide de supports techniques dernier cri, les visiteurs découvrent les applications et les plateformes créées par le groupe de presse.
 
Selon sa secrétaire générale, Zhang Ping, le groupe de presse éditeur du Quotidien de Sichuan publie 11 journaux, quatre magazines et 100 ‘’chaînes de nouveaux médias’’. Le groupe provincial emploie 2.200 personnes et édite ‘’plus de quatre millions d’exemplaires par an’’ pour ses 100 millions d’abonnés. 
 
Le Quotidien de Sichuan, c’est un chiffre d’affaires annuel d’un milliard de yuans, selon Zhang Ping. Toutes ces statistiques font de la publication l’une des principales sources d’information des habitants de la province. Le groupe possède plusieurs imprimeries et des hôtels, selon sa secrétaire.
 
Comme Le Quotidien de Sichuan, la Station de radio-télévision de Sichuan (SRT) a connu un succès fulgurant en fusionnant médias classiques et nouveaux médias. Basée à Chendgu, la SRT, présentée par ses dirigeants comme le groupe audiovisuel le plus important de la province du Sichuan, s’est installé dans une tour de verre de 30 étages, depuis 2011. Au milieu d’une forêt de grands immeubles.
 
La SRT comprend neuf chaînes de stations de radio et 11 chaînes de télévision dont trois émettent par satellite. Elle diffuse ses informations à travers de nombreuses plateformes et applications, une chaîne de télévision numérique, etc.
 
La Station de radio-télévision du Sichuan revendique des millions d’abonnés, de spectateurs et d’utilisateurs de ces applications à Sichuan, dans le reste de la Chine et du monde.
 
Selon la directrice de la rédaction de la SRT, Liao Shanying, la STR a réussi la fusion des médias traditionnels et des nouveaux médias. Concernant ces derniers, dit-elle, le groupe médiatique a remporté plusieurs prix de journalisme. La STR est ‘’incontournable’’ dans le système médiatique de la province du Sichuan, selon Liao Shanying.
 
Elle annonce la création prochaine d’un centre de diffusion de nouveaux médias, dans le but de fournir ‘’des produits de meilleure qualité pour les abonnés et les téléspectateurs’’.
 
Située dans le sud-ouest de la Chine, la province du Sichuan a une superficie de quelque 5.000 kilomètres carrés. Sa population est estimée à 90 millions d’habitants. C’est l’une des cinq premières provinces du pays, sur le plan économique, avec un produit intérieur brut de 3.000 milliards de yuans.

BHC/ESF/ASG