Une télévision publique italienne veut collaborer avec les médias africains
APS
AFRIQUE-ITALIE-MEDIAS

Une télévision publique italienne veut collaborer avec les médias africains

De l’envoyée spéciale de l’APS : Aïssatou Mbombo Bâ

Rome, 13 fév (APS) - La télévision publique italienne Rai TG3 souhaite collaborer avec des journalistes africains pour échanger des informations sur plusieurs sujets, en raison de la position de l’Afrique comme "continent d’avenir", a annoncé jeudi à Rome (Italie), sa directrice, Guiseppina Paterniti Martello.
 
"Nous sommes très intéressés à collaborer avec les journalistes africains. Cette année, nous voulons nous engager pour raconter tout ce qui se passe en Afrique, notamment à matière d’environnement, sa relation avec la Chine, etc.", a-t-elle dit à des journalistes africains à l’occasion d’une visite dans leurs locaux.
 
Selon elle, une franche collaboration est envisagée pour échanger les informations et les images avec les journalistes africains, sur plusieurs sujets qui touchent le continent.
 
Elle a laissé entendre que l’Afrique étant un continent de futur, il serait intéressant d’en parler pour permettre au public italien de la connaître davantage.
 
"Les italiens seront intéressés de savoir tout ce qui se passe sur ce continent d’avenir. Nous voulons être présents en Afrique pour montrer aux populations ses réalités, etc.", a-t-elle expliqué.
 
Pour sa part, Tiziana Boari, journaliste spécialiste des questions d’Afrique, a indiqué que la RAI TV3, ayant une forte identité culturelle, s’active à offrir à son public ce qui se passe au pays et ailleurs.
 
"Nous voulons raconter tout ce qui se passe en Afrique notamment en matière de l’environnement et cela ne se fera qu’avec une collaboration et un échange d’information avec vous", a-t-elle, estimé.
 
Pour elle, la rencontre avec des journalistes venus d’Afrique, pourrait être une occasion d’échanger des contacts pour pouvoir matérialiser cette collaboration.
 
"Il sera intéressant d’établir les nouvelles façons de collaboration. Raison pour laquelle, nous avons envoyé à la division internationale de la RAI, une lettre pour la mise en application de ce projet", a-t-elle ajouté.
 
La RAI TV 3, une télévision publique mise en service depuis 40 ans, compte environ 13.000 agents, dont 1500 journalistes disséminés en Italie et dans plusieurs pays du monde et d’Afrique, dont le Kenya et l’Egypte.

AMN/ASB