Thierno Birahim Fall magnifie le partenariat en vue avec l’agence cubaine d’information
APS
SENEGAL-CUBA-MEDIAS

Thierno Birahim Fall magnifie le partenariat en vue avec l’agence cubaine d’information


Dakar, 18 avr (APS) -  Le directeur général de l’Agence de presse sénégalaise (APS), Thierno Birahim Fall, a magnifié, jeudi, à Dakar, la volonté de Cuba de travailler davantage à renforcer sa coopération avec le Sénégal à travers des échanges d’informations entre les deux pays.

L’ambassade de Cuba au Sénégal se propose de nouer un partenariat avec l’Agence de presse sénégalaise (APS) pour un partage d’informations entre les deux pays, avec l’ambition de contribuer à l’approfondissement des relations sénégalo-cubaines.

L’ambassadeur de Cuba au Sénégal, Saylin Sanchez Portero, a soumis dans ce sens un protocole d’accord à la direction générale de l’APS, à l’occasion d’une visite jeudi dans les locaux du ’’grossiste’’ sénégalais de l’information, en prélude des festivités commémorant le 500e anniversaire de La Havane, la capitale cubaine.


Lors de cette visite, Thierno Birahim Fall a procédé à une brève présentation de la doyenne des agences d’Afrique francophone qui vient de boucler ses 6o années d’existence (1959-2019), avant de rappeler ses missions premières en tant que source fiable d’informations.


"Nous sommes presque présents sur toute l’étendue du pays. Nous avons un maillage du territoire national en matière d’informations. Pour l’international, nous avons souvent des envoyés spéciaux", a expliqué M. Fall non sans relever l’absence de l’APS en Amérique Latine.


Aussi s’est-il réjoui de "ce nouveau partenariat avec Cuba". "Cela vient à son heure parce que le Sénégal est un pays assez ouvert dans le monde. Les deux pays ont toujours entretenu de bonnes relations depuis l’indépendance", a-t-il rappelé.


Cuba est selon lui connu pour la qualité de ses ressources humaines, en particulier dans le domaine de la santé. "C’est un potentiel énorme que l’on peut développer à travers ce partenariat", a encore dit le directeur général de l’APS.


Cette coopération qui embrasse d’autres domaines, comme les échanges entre les peuples, la culture, l’éducation et la santé, peut donc être bâtie par le biais des échanges d’informations, a-t-il estimé.


"Au plan bilatéral, il faut une coopération dynamique entre les deux pays par voie diplomatique", a suggéré Thierno Birahim Fall, faisant référence à la célébration du 45ème anniversaire des relations avec le Sénégal pour parapher ce protocole avec l’APS.


Il a souligné l’importance de voir les niches à explorer pour booster cette coopération.

SBS/ASG/BK