Mont Rolland : militaires américains et sénégalais échangent des stratégies de tirs et de combat
APS
SENEGAL-USA-ARMEE

Mont Rolland : militaires américains et sénégalais échangent des stratégies de tirs et de combat

Mont-Rolland (Thiès), 25 juil (APS) - Un peu moins de 300 militaires, 200 américains et 192 parchustistes sénégalais ont entamé, lundi à Mont Rolland, dans la région de Thiès, des opérations de fin d’exercice sur les techniques de combat, de tirs en mortier et de précision d’instruments, d’engins explosifs, a constaté l’APS.
 

 
Pendant quelque 5 heures d’horloge, les militaires américains et sénégalais se sont adonnés à des tirs à balles réelles pour débusquer l’ennemi, mettant ainsi fin à cinq jours de partage d’expériences (10-15 juillet).

Ces opérations de fin d’exercices ont été dirigées par le colonel Scott H Morgan, attaché de défense de l’Ambassade des Etats Unis à Dakar et le lieutenant colonel, Souleymane Kandé, chef du Bataillon parachutiste.

 
Le colonel Morgan a souligné que ces opérations menées en intelligence avec des militaires sénégalais, "sont inscrites dans le cadre de l’exercice bilatéral entre forces armées sénégalaises et américaines pour un bon partenariat entre les forces armées africaines".
 
Il a indiqué que "ces exercices se situent aussi bien dans un système de redéploiement en cas d’urgence, ou de cas de problème de sécurité".

L’officier supérieur américain a précisé que l’objectif recherché est "de permettre des échanges d’expériences sur les techniques de combat et tactiques pour combatte l’ennemi".
 
L’attaché militaire de l’Ambassade des Etats-Unis a souligné par ailleurs que "le Sénégal, 8e pays dans le monde en matière de maintien de l’ordre et des opérations de sécurisation, est un partenaire sur qui le département américain de la défense a porté son choix pour y envoyer des soldats de l’Etat de Géorgie pour échanger sur des stratégies".
 
De son coté, le lieutenant-colonel, Souleymane Kandé, chef du Bataillon des parachutistes a noté "ces opérations d’entraînement, ont été de haut niveau avec des tirs de balles réelles sur le théâtre d’opération de Mont-Rolland pour débusquer l’ennemi et enrayer le mal".
 
Selon lui, le savoir-faire des militaires sénégalais, leur professionnalisme et leur détermination dans les opérations de sécurisation et de maintien de la paix, ont été déterminants durant cette semaine d’entraînement.

Le lieutenant-colonel Kandé a rappelé que "le Bataillon des commandos parachutistes, fer de lance de l’armée sénégalaise, est aujourd’hui présent au Mali, en Côte d’Ivoire et dans plusieurs autres zones d’opération hors du territoire sénégalais".
 
BD/PON