Macky Sall veut une ONU réformée, crédible et efficace (ministre)
APS
SENEGAL-INSTITUTIONS-DIPLOMATIE

Macky Sall veut une ONU réformée, crédible et efficace (ministre)

Dakar, 25 oct (APS) - Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall, a rappelé, vendredi, à Dakar, le souhait de Macky Sall d’aider à faire des Nations unies une organisation ‘’réformée, crédible et efficace, au service de l’humanité entière’’.
 
‘’Aujourd’hui, plus que jamais, nous avons besoin d’une organisation réformée, crédible et efficace, au service de l’humanité entière, pour réaffirmer notre foi collective au multilatéralisme’’, a dit M. Sall.
 
Il intervenait à la célébration de la Journée de l’ONU, célébrée jeudi, comme le 24 octobre de chaque année, pour marquer l’anniversaire de l’entrée en vigueur de la Charte des Nations unies, le texte fondateur de ladite organisation.
 
En présence de la coordonnatrice des institutions spécialisées de l’ONU au Sénégal, Priya Garaj, Abdou Karim Sall a évoqué ‘’l’impératif de mettre des ressources adaptées à la disposition des Nations unies, afin de lui permettre de remplir pleinement sa mission’’. 
 
‘’La communauté internationale doit se retrouver autour d’un cadre multilatéral fécond, sur [des] valeurs partagées et des règles définies d’un commun accord, dont l’ONU [sera] le socle par excellence’’, a ajouté M. Sall. 
 
Il estime que ‘’les réformes engagées par le secrétariat général pour adapter l’ONU aux défis futurs et actuels, sur la base des principes fondateurs, méritent tout notre soutien’’. 
 
‘’Notre pays va poursuivre ses efforts en faveur de la paix et de la sécurité internationale, en continuant d’apporter une contribution de qualité aux opérations de paix de l’organisation’’, a assuré Abdou Karim Sall en évoquant la participation du président sénégalais au débat sur la réforme de l’ONU.
 
Malgré les efforts fournis par l’organisation pour la paix et la stabilité du monde, dit-il, il y a encore des défis ‘’colossaux’’ à relever, notamment dans les pays où persistent les conflits.
 
M. Sall a énuméré le ‘’terrorisme’’ et l’‘’extrémisme violent’’, la ‘’criminalité transfrontalière’’, le ‘’trafic d’armes et d’êtres humains’’ parmi les défis à relever par l’organisation internationale.
 
‘’Au Sahel, a souligné le ministre de l’Environnement et du Développement durable, l’action destructrice des groupes terroristes sape le développement de la région et constitue une menace pour notre stabilité à tous.’’
 
Le climat fait partie des priorités de l’ONU, selon Abdou Karim Sall, qui se réjouit de la ‘’qualité’’ et de la ‘’vitalité’’ du partenariat noué par les Nations unies et le Sénégal.
 
‘’Le Sénégal espère une présence renforcée et consolidée de l’ONU à Dakar et dans la sous-région’’, a-t-il dit.

SBS/ESF/ASG