Terrorisme : le ministre japonais des Affaires étrangères plaide pour des ‘’institutions fortes’’
APS
SENEGAL-AFRIQUE-SECURITE

Terrorisme : le ministre japonais des Affaires étrangères plaide pour des ‘’institutions fortes’’

Diamniadio, 6 nov (APS) - Le ministre japonais des Affaires Etrangères, Masahisa Sato, a plaidé mardi pour la mise en place ‘’d’institutions fortes et le renforcement des structures’’ pour lutter contre le terrorisme, l’extrémisme violent et la cybercriminalité.

’’Pour lutter contre le terrorisme, l’extrémisme violent et la cybercriminalité, la mise en place d’institutions et le renforcement de structures sont des défis majeurs. À cet égard, le Japon contribue à renforcer le système de maintien de la sécurité dans la région en introduisant la haute technologie scientifique des entreprises japonaises’’, a souligné le ministre en prenant part au forum international sur la paix et la sécurité de Dakar.

’’Fournir un système de reconnaissance des visages pour renforcer le contrôle des frontières au Rwanda ou un système d’authentification des empreintes digitales pour la police de la Côte d’Ivoire en sont de bons exemples’’, a indiqué Masahisa Sato.

Revenant sur le thème de cette cinquième édition, il a souligné que ‘’les enjeux de la stabilité et du développement durables’’, sont des enjeux communs non seulement en Afrique, mais pour tous les pays qui aspirent au développement durable.

’’Fort de cette compréhension, le Japon a donné la priorité à la promotion de la paix et de la stabilité en tant que l’un des principaux piliers du processus de la TICAD et a activement œuvré en faveur de la stabilité du continent africain’’, a dit le ministre.

’’En plus de notre assistance totalisant environ 100 millions de dollars américains à 15 centres de formation au maintien de la paix en Afrique depuis 2008, le Japon contribue au développement des ressources humaines pour la consolidation de la paix’’, a-t-il ajouté en présence de son homologue sénégalais, Me Sidiki Kaba.

Aussi, selon M. Sato, ’’’des membres de la force d’autodéfense au sol hautement qualifiés ont été envoyés en tant qu’instructeurs et disposent d’un personnel technique qualifié’’.

Il a indiqué ‘’qu’en termes de stabilité dans la région du Sahel, le Japon met en œuvre une aide de 29 millions de dollars américains pour le renforcement des capacités de contrôle des frontières et la lutte contre la corruption cette année’’.

’’En août dernier, a affirmé le ministre des Affaires Etrangères du Japon, nous avons également organisé la réunion du groupe restreint de personnalités éminentes d’Afrique dans le but de trouver et de partager, au sein des pays africains et de la communauté internationale, les solutions propres à la réalisation des objectifs de paix et de stabilité de l’Afrique’’.

’’Avec la participation de 5 anciens présidents de pays africains, nous avons eu une discussion directe et franche sur des cas qui entravent la paix et la stabilité en Afrique et sur les approches à adopter’’, a dit M. Sato

SKS/BHC/MD/OID