Liberté de la presse : la Norvège conserve la première place, selon RSF
APS
SENEGAL-MONDE-MEDIAS

Liberté de la presse : la Norvège conserve la première place, selon RSF

Dakar, 18 avr (APS) - Le classement 2019 de la liberté de la presse de l’ONG Reporters sans frontière (RSF) place la Norvège en première position pour la troisième fois consécutive, le Turkménistan occupant la dernière place. 

"Au classement 2019, la Norvège conserve pour la troisième fois consécutive" la tête de ce classement, "la Finlande retrouve sa deuxième position au détriment des Pays-Bas, 4e. La recrudescence de la cybercriminalité a fait perdre une place à la Suède arrivé 3e’’, indique l’ONG dans son rapport rendu public jeudi à Dakar.
 
Le document souligne que plusieurs régimes autoritaires perdent des places au classement. 
 
"C’est le cas du Venezuela (148ème) où des journalistes ont été confrontés aux arrestations et violences infligées par les forces de l’ordre. En Russie (149 ème) où le Kremlin a accentué la pression contre des médias indépendants et Internet à coup d’arrestations, de perquisitions arbitraires et de lois liberticides", peut-on lire.
 
A ces pays s’ajoutent le Vietnam (176ème), talonné par la Chine (177ème), là dans la Corne de l’Afrique, l’Erythrée s’est classé antépénultième (qui précède l’avant-dernier) (177ème), selon le rapport. Le Turkménistan est désormais dernier à la place de la Corée du Nord (179ème).
 
Le classement mondial de la liberté de la presse a été lancé en 2002. Il concerne 180 pays. La cérémonie de publication du classement est organisée pour la première fois en Afrique subsaharienne.
 
Reporters sans frontières (RSF) est l’une des principales ONG de défense et de promotion du journalisme dans le monde. 
 
Elle est enregistrée en France en tant qu’association à but non lucratif basée à Paris, avec des sections étrangères, des bureaux dans treize villes et un réseau de correspondants dans 130 pays.
 
SG/BK