Les Sénégalais en situation régulière
APS
SENEGAL-ESPAGNE-MIGRATION

Les Sénégalais en situation régulière "bénéficient du même traitement que tous les Espagnols’’ (ambassadeur)

Dakar, 20 mars (APS) - Les ressortissants sénégalais en situation régulière en Espagne, au nombre de 63 000 sénégalais dont 7000 bénéficiant de la nationalité espagnole, sont traités de la même manière que ’’tous les Espagnols’’ conformément aux principes d’un Etat qui respecte ’’pleinement les droits humains’’, a assuré l’ambassadeur d’Espagne à Dakar, Alberto Virella.

"Il y a 63 000 Sénégalais qui habitent en Espagne de façon légale. Ils vivent comme tous les Espagnols dans un Etat de droit où on respecte pleinement les droits humains", a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse.
 
Cette rencontre avec les journalistes, tenue à la résidence de l’ambassade d’Espagne à Dakar, fait suite au décès, la semaine dernière, de deux ressortissants sénégalais à Madrid, Mame Mbaye Ndiaye et Ousseynou Mbaye.
 
"De 2006 à 2015, le gouvernement espagnol a octroyé la nationalité espagnole à presque 7000 ressortissants sénégalais. Dans l’année 2015, la résidence légale a été octroyée à 11800 sénégalais", a signalé le diplomate.
 
Selon Alberto Virella, les autorités municipales, régionales et étatiques espagnoles "accordent sans discriminations les meilleures conditions de vie possibles à tous ceux qui habitent en Espagne".
 
"C’est un pays où il n’existe pas de mouvements xénophobes ni racistes et où l’intégration sociale est une réalité", a-t-il dit, soulignant que son pays "attire et continue d’attirer les Sénégalais qui y sont bien intégrés".
 
Mame Mbaye Ndiaye, un jeune ressortissant Sénégalais vivant en Espagne a trouvé la mort dans la soirée du jeudi 15 mars à Madrid, à la suite d’une course poursuite avec la police espagnole.
 
Un autre Sénégalais, Ousseynou Mbaye, blessé par les policiers, est décédé vendredi des suites de ses blessures, après avoir reçu un projectile lors d’une manifestation de protestation contre la mort de Mame Mbaye Ndiaye, selon la presse sénégalaise.
 
 

SK/BK