Appel à un
APS
SENEGAL-ISRAEL-COOPERATION

Appel à un "élargissement graduel" des relations entre Dakar et Tel Aviv

Dakar, 9 mai (APS) - Le ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications, Ndèye Tické Ndiaye Diop, a appelé jeudi à "poser les jalons d’un élargissement graduel des relations entre le Sénégal et Israël", saluant le dynamisme de cette coopération vielle de 60 ans.
 
"Cette coopération est dynamique. Nous devons poser les jalons d’un élargissement graduel de nos relations", a souligné le ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications, Ndèye Tické Ndiaye Diop, qui représentait le gouvernement du Sénégal à la réception organisée à la résidence de l’ambassadeur d’Israël au Sénégal, à l’occasion de la célébration des 71 ans de l’Etat hébreux.
 
Mme Diop, également porte-parole du gouvernement, a magnifié "l’excellence des relations diplomatiques entre le Sénégal et l’Israël", soulignant que "cette coopération se traduit dans les secteurs de l’agriculture, de l’énergie et de la sécurité publique mais aussi dans le renforcement de capacités des fonctionnaires sénégalais".
 
Dans ce sillage, l’ambassadeur d’Israël au Sénégal, Roî Rosenblit a indiqué que ’’l’Etat d’Israël et le Sénégal, c’est près de 60 ans de coopération".
 
"Le Premier ministre Golda Meir était à Dakar en 1958, où lui est né l’idée de créer Mashav. Cette agence israélienne pour la coopération internationale a formé, depuis, des milliers de Sénégalais dans l’agriculture, la santé, les nouvelles technologies", a-t-il relevé.
 
Selon lui, "la relation Sénégal-Israël est excellente et se renforce au fil des années. En témoignent la présentation des Lettres de créance de l’Ambassadeur non résidant en Israël, Talla Fall et la visite de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Me Sidiki Kaba en 2018".
 
"L’agriculture, la base de notre relation, est un domaine où les succès se conjuguent avec le système goutte à goutte, emblème de notre coopération agricole et de notre identité au Sénégal", a expliqué le diplomate en poste au Sénégal depuis 9 mois.
 
Aussi, a-t-il ajouté, "dans le domaine de l’eau, de l’assainissement, un autre secteur où Israël est leader, nous comptons renforcer notre présence notamment dans la désalinisation de l’eau de mer et le recyclage des eaux usées".
 
"Nous insufflons l’innovation, l’entreprenariat et le numérique, Israël nation de start-up, avec des organismes publics sénégalais évoluant dans le secteur des Tech, travaille pour la consolidation de l’écosystème sénégalais", a-t-il ajouté.
 
"Avec l’initiative +Les Agents of change+, 20 talentueux et prometteurs jeunes entrepreneurs sénégalais sélectionnés sur des centaines de candidatures renforcent leurs capacités dans les start-up et les TIC à distance. Ces jeunes à terme seront des relais de l’expertise israélienne au Sénégal", a expliqué l’ambassadeur.
 
Le diplomate se dit "heureux de passer (son) premier ramadan avec le peuple sénégalais pour qui la cohabitation religieuse n’est pas un vain mot".
 
"J’apprends et j’apprécie, depuis 9 mois l’esprit d’ouverture, la chaleur humaine, l’accueil et la tolérance des Sénégalais rencontrés du Nord au Sud", a dit le diplomate devant de nombreux invités.
 
"Israël est indépendant depuis 1948 après d’âpres luttes. Les juifs ont survécu à l’esclavage, à l’exil, à la colonisation et à la Shoah. 12 ans après le Sénégal a acquis son indépendance après la colonisation et l’esclavage. Aujourd’hui, nous sommes deux grandes démocraties", a-t-il souligné.

SKS/OID/ASB