La ministre suisse de l’Environnement attendue au Sénégal
APS
SENEGAL-SUISSE-COOPERATION

La ministre suisse de l’Environnement attendue au Sénégal "entre le 5 et le 9 juillet’’ (officiel)

Dakar, 28 juin (APS) - Le Sénégal et la Suisse vont signer un accord sur la protection du climat, en marge d’une visite de travail à Dakar de la ministre suisse de l’Environnement Simonetta Sommaruga, "entre le 5 et le 9 juillet" prochains, a-t-on appris de la partie suisse.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga est attendue "au Sénégal et au Ghana entre le 5 et le 9 juillet 2021", annonce le Département fédéral suisse chargé de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC).
 
Dans le cadre de ce déplacement, Mme Sommaruga et son collègue sénégalais en charge de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall, "signeront à Dakar l’accord sur le climat entre la Suisse et le Sénégal que le Conseil fédéral a approuvé le 23 juin 2021", précise ce département dans un communiqué publié sur son site officiel.
 
"Les entretiens dans les deux pays porteront principalement sur la protection du climat. Au Sénégal, la cheffe du DETEC signera un accord sur la protection du climat. Un tel accord a déjà été conclu avec le Ghana", peut-on lire.
 
Le communiqué ajoute que dans le cadre des rencontres bilatérales et d’une table ronde ministérielle, "la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga approfondira le dialogue sur l’engagement commun en faveur de la protection du climat et de l’environnement". 
 
Elle visitera aussi dans les deux pays "différents projets énergétiques et environnementaux", parmi lesquels "la plus grande installation éolienne de l’Afrique occidentale" réalisée au Sénégal.
 
Le Département fédéral suisse de l’Environnement fait valoir le "rôle de pionnier" de la Suisse en matière de protection du climat, à partir duquel la Confédération helvétique tente de "mettre sur pied des projets climatiques internationaux qui respectent les droits de l’homme et la nature". 
 
"Au cours des derniers mois, signale-t-il, la Suisse a conclu avec le Ghana et le Pérou des accords lui permettant de compenser une partie de ses émissions de CO2 grâce à des projets dans ces deux pays". 
 
Cinq autres accords de ce type sont en cours de préparation, indique-t-on de même source.

BK/ASG