Idriss Déby est décédé des suites de blessures au front
APS
AFRIQUE-POLITIQUE-NECROLOGIE

Idriss Déby est décédé des suites de blessures au front


Dakar, 20 avr (APS) - Le président tchadien Idriss Déby Itno est décédé mardi, après avoir été blessé au front ce week-end, lors de combats opposant son armée à une colonne de rebelles, a appris l’APS de divers médias internationaux. 


"Le président de la République, chef de l’Etat, chef suprême des armées, Idriss Déby Itno, vient de connaître son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille. C’est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad", a annoncé le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna, dans un communiqué lu à la télévision nationale.


Le décès de M. Déby survient alors que la Commission électorale nationale indépendante a publié lundi des résultants provisoires le donnant vainqueur de la présidentielle tchadienne avec 79,32 % des suffrages exprimés.

Il devait ainsi entamer un sixième mandat après trente ans de pouvoir à la tête de son pays.


L’armée a annoncé la mise en place d’une transition de 18 mois sous la direction d’un de ses fils, Mahamat Idriss Déby Itno, commandant de la garde présidentielle.


Idriss Déby dirigeait le Tchad depuis 1990, après avoir pris le pouvoir à l’issue d’un coup d’Etat.


Le 11 avril dernier, jour de la présidentielle au Tchad, le Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT) a lancé une offensive depuis ses bases arrière en Libye.

ASG/BK