Des écrivains apportent leur soutien au Gouvernement sur son différend avec Israël
APS
SENEGAL-ISRAEL-DIPLOMATIE

Des écrivains apportent leur soutien au Gouvernement sur son différend avec Israël


Louga, 13 jan (APS) - Les écrivains demandent au gouvernement sénégalais de ne pas se laisser intimider par l’Etat d’Israel "irrespectueux des droits et de la dignité humaine", indique un communiqué parvenu à l’APS.



L’Association des écrivains du Sénégal (AES), le Centre PEN Sénégal et l’Union des écrivains d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine "encouragent les autorités sénégalaises à ne pas se laisser intimider par des menaces de la part d’un État irrespectueux des droits et de la dignité humaine", note la source.


L’Etat hébreux n’a pas apprécié que le Sénégal ait initié et obtenu le vote de la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations unies appelant à mettre fin à la colonisation juive du territoire palestinien occupé.


Les écrivains qui désapprouvent cet "acte inamical et intolérable du Gouvernement Israël (…)" expriment leur profonde solidarité au chef de l’État, Macky Sall et à son gouvernement, renseigne le communiqué.


Ils rappellent avoir récemment "vigoureusement" dénoncé le refus des services de l’Ambassade d’Israël à Dakar d’accorder des visas à deux écrivains Sénégalais qui devaient prendre part à un Congrès organisé à Ramallah, en territoire palestinien.


"Malgré les interventions des autorités du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, la représentation diplomatique israélienne avait maintenu son refus opposé aux écrivains invités à cette rencontre organisée de concert par l’UNESCO et l’Association des écrivains palestiniens", disent les écrivains.


Ils estiment que "cette attitude inamicale adoptée par l’Ambassade d’Israël constituait un signal fort du manque de respect et de considération du Gouvernement de Tel-Aviv à l’endroit de notre peuple, de ses intellectuels et de ses créateurs".


 

AMD/PON