Quatrième journée africaine de lutte contre la corruption, le 11 juillet
APS
AFRIQUE-SOCIETE

Quatrième journée africaine de lutte contre la corruption, le 11 juillet

Dakar, 6 juin (APS) - La quatrième édition de la Journée africaine de lutte contre la corruption sera célébrée 11 juillet prochain, sous le thème "Combattre la corruption grâce à des systèmes judiciaires efficaces et efficients", annonce un communiqué reçu à l’APS. 

‘’Cette journée servira de base à toutes les parties prenantes de la lutte contre la corruption pour réfléchir et dialoguer sur le rôle des systèmes judiciaires nationaux dans la promotion du programme de lutte contre la corruption’’, explique la même source.

La journée sera célébrée sous les auspices de l’Architecture africaine de gouvernance (AGA) avec le soutien technique du Conseil consultatif de l’Union africaine sur la corruption. 

Le communiqué souligne que l’objectif principal de la Journée ‘’est de mettre en évidence la lutte contre la corruption (...)’’. 

La journée anti-corruption 2020 offrira une plate-forme permettant de mettre en valeur les actions engagées pour construire une position africaine commune pour le recouvrement des avoirs et pour promouvoir le dialogue et les réflexions sur le rôle des systèmes judiciaires nationaux dans la promotion du programme de lutte contre la corruption sur le continent africain. 

En tant qu’organe de l’UA, le Conseil alignera également la commémoration de la journée sur le thème de l’Union africaine 2020 ainsi que sur les défis actuels de la pandémie COVID-19 en se concentrant sur la demande de responsabilité et de transparence dans l’utilisation des ressources affectées à la gestion de la pandémie COVID-19. 

La Convention de l’Union africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption (CUAPLCC) a été adoptée à Maputo, au Mozambique, le 11 juillet 2003. Entrée en vigueur en 2006, la Convention a été ratifiée par 44 États membres de l’Union africaine. 

C’est en "reconnaissance des vastes progrès réalisés et consciente de la nécessité de réfléchir continuellement aux approches à adopter pour mettre fin à la corruption, que l’UA a "déclaré le 11 juillet +Journée africaine de lutte contre la corruption+". 

ASG/MD