Ouverture du village
APS
MONDE-CULTURE-SPORTS

Ouverture du village"Akwaba" des 8-e Jeux de la Francophonie

+++De l’envoyée spéciale de l’APS : Fatou Kiné Sène+++
Abidjan (Côte d’Ivoire), 19 juil (APS) – Le village "Akwaba" autrement dit "Bienvenue" en langue locale, réservé aux 4000 athlètes et artistes participants à la 8ème édition des jeux de la Francophonie d’Abidjan a été ouvert, mercredi, par le vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan, a constaté l’envoyé spécial de l’APS. 
 

La cérémonie officielle d’ouverture du village de la Francophonie s’est également déroulée en présence du ministre auprès du président de la République ivoirien chargé des VIIIes Jeux de la francophonie, Robert Beugré Mambé, du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandama et de l’administrateur de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Adama Ouané. 

Pour le vice-président ivoirien, "la construction de ce joyau n’a pas été un long fleuve tranquille après l’abandon de la première option de loger les athlètes et artistes au camp universitaire de Cocody". 

"Cette option de Cocody a été abandonnée pour diverses raisons, notamment, sur le doute de la capacité de notre pays à organiser cette grande manifestation" a-t-il fait valoir. 

Mais pour Daniel Kablan Duncan, cela a permis à la Côte d’Ivoire de "démontrer qu’elle avait les ressources humaines et techniques pour relever le défi" de la construction du village dont les travaux ont été lancés en septembre 2016. 

Le village "Akwaba" dont les clés ont été remis à l’administrateur de l’OIF, Adama Ouane compte 33 bâtiments R+2, un restaurant de 2000 places, des salles polyvalentes où répètent les artistes et athlètes, des espaces verts, etc. 

"Partis de presque rien, nous voici réunis autour de ce joyau que représente le village +Akwaba+ (…), qui marque un signe d’aboutissement d’un projet intégré", a indiqué M. Duncan. 

Pour lui, "le président de la République ivoirien, Alassane Ouatara a réuni toutes les conditions matérielles pour la réussite de la 8ème édition des Jeux de la Francophonie" qui s’ouvre vendredi à Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire. 

La Côte d’Ivoire entend ainsi saisir "une nouvelle occasion de célébrer la fraternité et l’amitié, de célébrer le renforcement de la cohésion du peuple" a dit son vice-président. 

Les Jeux de la Francophonie initiés en 1984 à Rabat au Maroc, jusqu’à la dernière édition en 2013 à Nice en France témoignent "de la vitalité de la francophonie institutionnelle et culturelle des peuples et des jeunes", a soutenu M. Daniel Kablan Duncan. 

Avec comme thème : "Solidarité – diversité", les Jeux de la Francophonie sont "une occasion de rencontre, partage et de brassage des peuples". 

FKS/PON