Macky Sall :
APS
SENEGAL-AFRIQUE-UA

Macky Sall : "Nous devons respecter la règle de la majorité"

+++De l’envoyé spécial de l’APS : Birane Hady Cissé+++

Addis-Abeba (Ethiopie), 30 jan (APS ) - Le président de la République Macky Sall a appelé, lundi à Addis-Abeba (Ethiopie), au respect de la règle de la majorité, après l’échec du candidat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Professeur Abdoulaye Bathily, à la présidence de la Commission de l’Union africaine (UA).
 

"C’est dommage pour notre candidat. Nous avons déployé beaucoup d’efforts pour visiter les pays. Nous avons visité 44 pays, mais nous devons accepter la règle de l’élection. C’était la règle de la majorité", a-t-il réagit devant des journalistes.
 
Le Professeur Abdoulaye Bathily, candidat du Sénégal et de la CEDEAO à la présidence de la Commission de l’UA, a été battu, ce lundi, à Addis-Abeba (Ethiopie), par le ministre tchadien des Affaires étrangères, Moussa Faki Mahamat.
 
Moussa Faki Mahamat a été élu nouveau président de la Commission de l’Union africaine (UA) par les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Organisation panafricaine, à l’issue d’un scrutin tenu à huis-clos, a appris l’APS de source officielle.
 
Le ministre tchadien des Affaires étrangères est passé après huit tours de vote, ajoute la même source. Il remplace la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.
 
Quatre autres candidats étaient en lice : l’Équato-Guinéen Agapito Mba Mokuy, la Botswanaise Pelonomi Venson-Moitoi et la Kényane Amina Mohamed Jibril.
 
Un Ghanéen a été élu vice-président de la Commission de l’UA. Lundi matin, les chefs d’Etat et de gouvernements avaient élu leur homologue de la Guinée Alpha Condé, président en exercice de l’UA pour un an.
 
Le Sommet de l’UA s’est ouvert lundi dans la capitale éthiopienne.

BHC/ASG