Les Nations unies invitées à s’occuper de la
APS
AFRIQUE-CONFLITS

Les Nations unies invitées à s’occuper de la "situation humanitaire particulièrement préoccupante" du Mali

Bamako, 10 juil (APS) – Ibrahima Dia, un conseiller du représentant spécial des Nations unies au Mali, a invité mercredi toutes les institutions onusiennes à aider le Mali à sortir de sa "situation humanitaire particulièrement préoccupante".

"Il est urgent de nous y employer, avec le soutien des casques bleus de la Minusma (Mission des Nations unies au Mali). (…) Nous avons vu venir cette situation, mais nous n’avons pas été en mesure de la contrer", a dit M. Dia en marge d’une réunion des directeurs régionaux des agences, fonds et programmes du Groupe des Nations unies pour le développement durable de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

L’objectif de cette réunion est d’aider à "affiner une meilleure collaboration entre les équipes" des Nations unies et la Minusma et définir le nouveau mandat de cette dernière.

Selon Ibrahima Dia, la situation dans le centre du Mali est "très préoccupante" car des affrontements intercommunautaires s’y déroulent depuis plus d’un an.

"C’est le début de la saison des pluies, et l’appel que je veux lancer aux directeurs régionaux du système des Nations unies, c’est un appel à la mobilisation", a ajouté Ibrahima Dia.

Des milliers de personnes ont quitté la région de Mopti (centre) à cause des violences qui s’y déroulent, selon M. Dia.

"Il y a nécessité d’agir rapidement pour le retour de ces populations et faire en sorte qu’elles aient à nouveau accès à leurs ressources naturelles", dit-il.

"Nous ne sommes plus dans la prévention, mais dans l’urgence, parce qu’il faut organiser leur retour et agir en sorte qu’elles aient accès aux ressources", a lancé le fonctionnaire des Nations unies, s’adressant aux responsables onusiens.

LTF/ESF/BK