Le dividende démographique perçu comme un facteur de croissance économique par le PM guinéen
APS
AFRIQUE-DEMOGRAPHIE-FORUM

Le dividende démographique perçu comme un facteur de croissance économique par le PM guinéen

+++De l’envoyé spécial de l’APS : Abdoulaye Iba Faye+++

Bruxelles, 6 oct (APS) – Le dividende démographique pourrait générer une "croissance économique conséquente" sur l’ensemble du continent africain à la seule condition que des politiques cohérentes soient mises en place "avec efficacité" a relevé, vendredi à Bruxelles (Belgique), le Premier ministre Guinéen, Mamady Youla.

"L’Afrique est jeune et doit réussir sa transition démographique et être pleinement consciente des enjeux et défis qui lui sont associées"’ a-t-il expliqué lors de son intervention au "Rebranding Forum Africa 2017" ouvert sur le thème : "Investir dans la jeunesse pour tirer pleinement profit du dividende démographique : Progrès et Perspectives".

Plusieurs personnalités et organismes dont le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) participent à cette rencontre.

Le Premier ministre de la République de Guinée a rappelé que dans le cadre de la mise en œuvre de l’agenda 2063 de l’Union africaine et du Programme du développement durable 2030, les chefs d’Etats et des gouvernements africains ont consacré l’année 2017 au thème du dividende démographique.

Il a expliqué que cette thématique fait ressortir deux résultats dont l’accélération de la transition démographique et la préparation de la jeunesse de faire face aux enjeux de son époque.

Selon lui, l’organisation de ce Forum figure en bonne place dans les débats menés au niveau africain et au sein des instances internationales, parce que s’inscrivant dans la dynamique de recherche des solutions aux nombreux défis dont l’Afrique se trouve confronté.

"En tant que pionnier de la mise en œuvre de la feuille de route sur +Tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse+, le président de la République de la Guinée a été sensible à ce forum" a-t-il dit.

Il a fait comprendre que le facteur démographique sur le continent africain constitue une réalité à la fois sociale, économique et politique et doit être appréhendé comme une véritable opportunité et un défi.

Mamady Youla a fait remarquer qu’"une transition démographique réussie suppose la résolution des défis aussi complexe que multiforme et nécessite l’ensemble des acteurs de développement afin d’y apporter des réponses pérennes pour transformer cette donne sociale en réalité économique favorable à la paix et à la cohésion des peuples africains".

"L’augmentation de la population africaine est une chance et nécessite un investissement dans l’éducation et la santé notamment dans le planning familial" a précisé le chef du gouvernement guinéen.

LTF/PON