Ibrahim Boubacar Keïta :
APS
SENEGAL-MALI-SECURITE

Ibrahim Boubacar Keïta : "Je ferai de mon mieux pour que mon pays ait les moyens de sa défense"

Dakar, 13 nov (APS) - Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a promis, lundi, à Diamniadio (27 km à l’est de Dakar), de faire de son mieux pour que son pays, confronté depuis plusieurs années à des mouvements djihadistes, ait les moyens d’assurer sa défense.

 
"Je ferai tout ce que je pourrai, jusqu’à mon dernier souffle, pour que mon pays ait les moyens de défense à hauteur de la menace" dont il est l’objet, a assuré M. Keïta à l’ouverture de la quatrième édition du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité.
 
"Aucun de nos pays n’a les moyens" d’assurer sa propre défense, a soutenu le dirigeant malien, au début de cette rencontre de deux jours, en présence d’autres chefs d’Etat africains, au Centre international de conférences Abdou-Diouf de Diamniadio.
 
Ses homologues du Rwanda, Paul Kagame, et du Sénégal, Macky Sall, ont pris part à l’ouverture du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité.

Le Mali, qui bénéficie du soutien militaire d’autres pays et des Nations unies, ne va pas, à lui seul, venir à bout des groupes terroristes très actifs dans sa partie septentrionale, selon Ibrahim Boubacar Keïta.
 
"Il ne faut pas céder à la peur. La mission du terrorisme, c’est de nous faire peur. Nous n’avons pas peur", a-t-il lancé à ses homologues rwandais et sénégalais et aux délégués des autres pays.

"La drogue est en circulation dans tout le Sahel", a souligné M. Keïta, qui dirige un pays confronté depuis plusieurs années à des mouvements djihadistes, lesquels ont tué des centaines de personnes, dans le nord du Mali notamment, durant ces dernières années, malgré la présence de soldats d’autres pays et des Nations unies.

BHC/ESF