Djibril Tamsir Niane demande la restitution des traditions orales africaines
APS
AFRIQUE-MEMOIRE

Djibril Tamsir Niane demande la restitution des traditions orales africaines

Dakar, 30 nov (APS) – L’écrivain et historien guinéen Djibril Tamsir Niane a demandé vendredi à Dakar la restitution des documents africains de tradition orale collectés par des institutions américaines, dont la fondation Ford, dans le sillage du processus enclenché en France visant à rendre des biens culturels appartenant à l’Afrique.

"On parle de restitution des biens culturels, il faut aussi une restitution des traditions orales africaines collectées", a dit l’écrivain, au cours d’une table ronde intitulée "Le banquet des historiens".
 
Cette manifestation clôturait le colloque international en hommage à l’historien sénégalais Yoro Khary Fall (1949-2016), à l’initiative de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar. 
 
Selon Djibril Tamsir Niane, "l’UNESCO avait initié en 1967 une campagne de collecte des traditions orales. La fondation Ford aux Etats-Unis avait aussi fait de même (..)’’.
 
Dans ce cadre, des documents de tradition orale sur El Hadj Oumar Tall se retrouvent "dans beaucoup d’universités américaines, notamment à New York’’, a indiqué l’historien.
 
L’écrivain estime que la tradition orale est "une matière indispensable" ayant "une valeur inestimable". 
 
"Il est nécessaire aujourd’hui encore de procéder à la collecte des traditions orales dans tous les domaines", environnement, santé, entre autres, fait-il valoir. 
 
Djibril Tamsir Niane considère que la tradition orale est "la grande école où l’on apprend tout", assurant qu’il "n’y a pas un secteur que la tradition orale ignore".
 
Aussi a-t-il insisté sur l’importance des traditions orales africaines, soulignant qu’elles sont des témoignages du passé et peuvent être "habilement exploitées pour les besoins de l’histoire". 
 
"La parole ne s’envole pas, elle reste", soutient-t-il, d’autant que l’enseignement de la tradition orale se fait par l’intermédiaire des griots, rappelle-t-il.

FKS/BK/ASG