Dakar et Monrovia veulent renforcer leur coopération
APS
SENEGAL-LIBERIA-VISITE

Dakar et Monrovia veulent renforcer leur coopération

Dakar, 15 fév (APS) - Le Sénégal va renforcer sa coopération avec le Libéria dans divers domaines, a déclaré jeudi le président Macky Sall, jugeant ’’très faible’’ le cadre de coopération actuel entre les deux pays.

Le président sénégalais s’exprimait lors d’une conférence de presse commune avec son homologue libérien Georges Weah, arrivé jeudi peu après 12 h à Dakar, pour une visite d’amitié.
 
‘’Nous avons fait avec le président Georges Weah le tour d’horizon de la coopération. Nous avons vu que le cadre était très faible. Nous sommes liés par des accords de coopération qui datent de très longtemps. Nous avons réaffirmé la volonté de renforcer ce cadre de coopération dans divers domaines entre autres dans les domaines de la santé, l’éducation, l’économie, le social’’, a dit Macky Sall.
 
Selon le président sénégalais, des instructions ont été données aux ministres des Affaires étrangères pour ’’matérialiser’’ cette volonté de renforcer la coopération entre les deux pays.
 
Le président Macky Sall a remercié son homologue libérien pour le choix du Sénégal comme première étape de sa visite après sa prise de fonction.
 
Le président Sall a souhaité une ’’bonne réussite’’ à Georges Weah à l’image de sa ’’brillante carrière’’ de footballeur, saluant ses qualités de ’’leader’’, d’’’homme d’engagement et de volonté’’ et ’’humble’’.
 
’’Le Sénégal a beaucoup d’expériences à partager avec le Libéria (…) Sur le plan des ressources humaines, le Sénégal a des écoles pour la formation des civils, militaires, de médecins militaires, pilotes. Il y a une coopération possible, fraternelle entre pays du Sud, de la CEDEAO’’, a souligné Macky Sall.
 
Prenant la parole, le président Weah a rappelé que ses relations avec le président Sall datent d’avant son élection. 
 
’’Notre relation, c’est pour aider les Libériens dans l’agriculture, l’éducation, la santé (…). Je souhaite avoir une coopération pour la formation de nos médecins, infirmiers, militaires, pilotes. Le Sénégal est un modèle’’, dit le président Georges Weah qui a succédé récemment à Elen Johsnon Sirleaf à la tête du Libéria.

Le nouveau président a relevé que son pays est ’’confronté à des difficultés dans plusieurs secteurs’’.
 
BHC/OID