Dakar et Le Caire : des relations qui remontent à 1960 (ambassadeur)
APS
SENEGAL-EGYPTE-DIPLOMATIE

Dakar et Le Caire : des relations qui remontent à 1960 (ambassadeur)

Dakar, 19 déc (APS) – L’ambassadeur d’Egypte au Sénégal, Moustapha El Kouny, a indiqué mardi que les relations diplomatiques entre les deux pays ont été nouées à partir de 1960.
 

"Les liens qui unissent nos pays sont multiples et ont commencé en 1960 au lendemain de l’indépendance du Sénégal’’, a-t-il dit, précisant que l’Egypte a été le deuxième Etat, après la France, à féliciter le Sénégal à cet effet.
 
Le diplomate s’exprimait ainsi, à l’occasion de la cérémonie de présentation de la délégation égyptienne, dont le pays est l’invité d’honneur de la 26e édition de la Foire internationale de Dakar (FIDAK), placée sous le thème "Rôle et importance des foires et expositions dans le développement économique et social’’.
 
Cette forte délégation égyptienne est composée, entre autres, du chef du bureau commercial de l’ambassade d’Egypte au Sénégal, Bassem Farouk Badr, du représentant du Grand Imam de l’université Al Azar, docteur Ziad El Sayed Mohamed Farrouh.
 
Il y a également le représentant de l’autorité de la promotion des exportations égyptiennes, Walid Mahmoud Gamal, et la représentante de l’autorité de développement des petites et moyennes entreprises en Egypte, Azza Abou Zeid.
 
Ils ont été accueillis par le directeur du Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES), Cheikh Ndiaye, l’Imam ratib du CICES et l’ensemble de son personnel.
 
Revenant sur les relations entre les deux pays, l’ambassadeur d’Egypte a rappelé la complicité fraternelle qui existait entre les anciens présidents de son pays, Gamal Abdel Nasser et Annouar-El-Sadate, et le président Léopold Senghor.
 
"Tout récemment, j’ai entendu à la télévision égyptienne, l’épouse de Sadate dire dans une interview que le président Senghor avait un profond respect envers lui’’, a t-il relevé.
 
A l’en croire aussi, le rapprochement des deux pays est reflété par les œuvres de l’égyptologue sénégalais Cheikh Anta Diop qui confortent l’attachement de l’Egypte au continent africain.
 
Selon l’ambassadeur d’Egypte, c’est l’apaisement de cette relation qui justifie actuellement la présence de 600 étudiants rien qu’à l’université Al-Azhar. Il annonce que l’Egypte, qui accorde chaque année des bourses aux étudiants sénégalais, envisage d’augmenter ce quotas pour toutes les filères.
 
Sur le plan culturel, il a également fait savoir que l’Etat égyptien va céder plusieurs oeuvres historiques à l’Etat du Sénégal en vue de l’ouverture prochaine du Musée des civilisation noires à Dakar. Il souligne que dans le même sillage, l’Egypte a mis son expertise au service du Sénégal pour la restauration de son patrimoine culturel.

MK/ASG/OID