Côte d’Ivoire : Macky Sall appelle au retour au calme
APS
SENEGAL-AFRIQUE-COTEDIVOIRE-SECURITE

Côte d’Ivoire : Macky Sall appelle au retour au calme

Dakar, 16 mai (APS) - Le président sénégalais, Macky Sall a regretté, mardi à Dakar, lors d’une conférence, avec son homologue ghanéen Nana Akufo-Addo, la mutinerie de soldats en Côte d’Ivoire et appelé au retour au calme dans le pays.


La Côte d’Ivoire a été secouée depuis vendredi par une mutinerie des soldats dans plusieurs villes, dont la capitale Abidjan. Ils réclamaient le paiement des primes promises par le gouvernement après les mutineries de janvier.

Les soldats mutins ont accepté ce mardi l’accord annoncé par le gouvernement et de rentrer dans leurs casernes.

"C’est avec regret que nous avons constaté la dégradation de la situation sécuritaire, suite à la mutinerie de soldats (…). C’est très regrettable parce que nous avons des pays fragiles, des économies fragiles", a déploré le président Macky Sall, interpellé sur la situation en Côte d’Ivoire lors de cette conférence de presse avec le président Akufo-Addo en visite de travail au Sénégal depuis lundi.

Le président Sall a rappelé que la côte d’Ivoire est "la tête de pont" de l’Union économique monétaire ouest-africaine (UEMOA) et la troisième économique de la zone CEDEAO.

"C’est un pays important pour la sous-région. J’ai échangé à deux reprises lundi avec le président Alassane Ouattara. Nous souhaitons un retour au calme. J’appelle l’ensemble des membres des forces de défense et de sécurité à rejoindre leurs casernes et à continuer les discussions et le dialogue avec le président Ouattara et son gouvernement pour que les questions posées soient réglées dans", a-t-il dit.

Le chef de l’Etat a soutenu que la CEDEAO est saisie de cette question. Pour sa part, le président ghanéen a également regretté la situation en soulignant que la Côte d’ivoire est un pays "important pour la sous-région".


BHC/OID/PON