Dakar : un volume d’eau complémentaire de 12 millions de litres mobilisé (communiqué)
APS
SENEGAL-HYDRAULIQUE-APPROVISIONNEMENT

Dakar : un volume d’eau complémentaire de 12 millions de litres mobilisé (communiqué)

Dakar, 20 juil (APS) - La Société nationale des eaux du Sénégal (SONES) et la Sénégalaise des eaux (SDE) annoncent avoir mobilisé un "volume d’eau complémentaire de 12 millions de litres" d’un nouveau réseau de forages construits à "Beer Thialane" et spécialement dédiés aux maraîchers, a appris l’APS.
 
"Ces maraîchers étaient alimentés par le système du Lac de Guiers qui couvre près de 40% des besoins de Dakar", indiquent les deux structures dans un communiqué conjoint. 
 
Elles signalent que le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement a réalisé des forages dédiés aux activités agricoles à Beer Thialane.

‘’Ce projet, expliquent-elles, est une première étape du Plan d’actions devant donner une production complémentaire globale de 94.000 m 3/jour pour couvrir le déficit actuel suivant un planning à dérouler d’ici à la fin de cette année 2018".
 
Le communiqué annonce l’arrivée, "dans le courant du mois d’août 2018’’, de ‘’25.000 m3/jour qui impacteront Dakar à partir de Tassette dont 15.000 m 3 /jour à partir de la batterie de 5 forages de Bayakh et 10.000 m3/jour à partir de la déconnexion de certains maraîchers du système du Lac de Guiers".
 
Pour le mois de novembre 2018, les sociétés évoquent une production supplémentaire de ‘’19.140 m3/jour grâce à d’autres forages à Pout et Thiès’’.

A partir de fin décembre 2018, 15.000 m3/jour sont attendus à partir de Thieudème, et à partir du 1er trimestre de 2019, ce seront ‘’2500 m3/jour grâce au traitement des eaux ferrigineuses du forage du Lycée Moderne de Dakar (LYMODAK) pour renforcer les Parcelles Assainies".
 
En plus de ces travaux, "3 nouveaux forages sont en train d’être réalisés à Dieuppeul, Yoff-Cité Tobago et Nord-Foire pour améliorer l’accès à l’eau potable dans ces localités, travaux entrant dans le cadre du Programme spécial de renforcement de l’alimentation en eau potable de Dakar (PSDAK), initié par le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement".

PON/ASG/OID