Mansour Faye réitère l’objectif de l’accès universel à l’eau et à l’assainissement en 2021
APS
ENEGAL-HYDRAULIQUE

Mansour Faye réitère l’objectif de l’accès universel à l’eau et à l’assainissement en 2021

Dakar, 22 juin (APS) - Le ministre de l’Hydraulique et l’Assainissement, Mansour Faye, a réitéré vendredi à Dakar l’ambition du Sénégal d’atteindre l’accès universel à l’eau et à l’assainissement avant l’échéance 2021.
 
"Les questions de l’eau sont fondamentales. Nous nous battons pour avoir l’accès à 100%, autant en matière d’hydraulique que d’assainissement", a-t-il déclaré lors de l’ouverture des travaux de la réunion du Conseil mondial de l’eau.
 
"Si nous prenons l’exemple du Sénégal, pour l’urbain, nous avons près de 98%. Cependant au niveau de certains quartiers de Dakar, des perturbations sont notées certes, mais il y a une nette évolution", a indiqué le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement.
 
Mansour Faye a assuré que le gouvernement veut atteindre "les 100% non seulement en termes de taux d’accès mais également en termes de desserte".

Les travaux en cours de réalisation vont permettre à "ces quartiers qui connaissent des déficits structurels, de pouvoir souffler davantage", en attendant la réception de la nouvelle usine de Keur Momar Sarr (KMS3) et la future usine de dessalement de l’eau de mer avec l’appui du Japon, a-t-il promis.
 
Le ministre a par ailleurs annoncé que des travaux sont en cours à Kédougou (sud-est) pour régler les problèmes d’approvisionnement d’eau notés dans cette ville. De même, à Foundiougne, ces défis seront aussi relevés. Pour l’assainissement, a-t-il signalé, il y a des taux d’accès acceptables.
 
"Ce forum va nous permettre à terme, de mobiliser des moyens par le biais de l’initiative +Dakar 2021+ qui permettra de développer des programmes et des projets pour qu’à cette date, l’on ne connait plus, ces problèmes d’accès à l’eau et à l’assainissement", a-t-il dit.
 
A ce sujet, a-t-il projeté, une manne financière sera destinée au Sénégal car, tous les acteurs autant les bailleurs que les institutions financières, vont mobiliser assez d’énergie, pour lui permettre d’avoir des résultats escomptés en 2021.
 
"Dakar sera le Forum des résultats, en termes d’initiatives, et le Sénégal va en bénéficier", a avancé Mansour Faye. 

SBS/ASB/OID