Le gouvernement invité à une mise en œuvre diligente des projets hydrauliques d’ici 2020
APS
SENEGAL-HYDRAULIQUE

Le gouvernement invité à une mise en œuvre diligente des projets hydrauliques d’ici 2020



Fandène, 19 déc (APS) - Le Chef de l’Etat, Macky Sall, a invité lundi le gouvernement à une mise en œuvre diligente des projets et programmes dans le secteur de l’hydraulique d’ici 2020, pour que les résultats puissent être célébrés lors du 9ème Forum mondial de l’eau que le Sénégal abritera en 2021.

‘’J’invite le gouvernement et toutes les parties prenantes à œuvrer ensemble à une mise en œuvre diligente des programmes initiés dans le secteur d’ici 2020 afin que nous puissions célébrer nos résultats à l’occasion du 9ème Forum mondial de l’eau que le Sénégal abritera en 2021’’, a-t-il dit.


Le président de la République procédait à la pose de la première conduite qui marque le démarrage des travaux de construction de la troisième usine d’eau de Keur Momar Sarr.


Il a  remercié les partenaires techniques pour leur concours dans la réalisation de ce ‘’projet social, vital, emblématique de [son] combat pour un Sénégal de Tous, un Sénégal pour tous’’.


‘’A cet égard, au-delà des indemnisations de personnes affectées par le projet et entièrement prises en charge par l’Etat, je demande au gouvernement d’accorder rétrocession des prêts à la Sones à hauteur de 85% du montant total afin de lui permettre de réaliser d’autres chantiers importants, notamment le programme spécial de Dakar’’, a indiqué Macky Sall.


Il a rappelé le projet de dessalement de l’eau de mer, rendu possible grâce à la coopération japonaise qui va participer à répondre efficacement et durablement à cette lancinante question d’accès à l’eau.


‘’C’est le lieu pour moi de nous signaler que nous avons lancé grâce à la coopération japonaise une usine de dessalement de l’eau de mer pour une capacité initiale de 50 000m3/jour aux Mamelles. Je saisis cette occasion pour rappeler à monsieur le ministre Hydraulique} l’impératif de sauvegarder l’équilibre financier du sous-secteur tout en préservant une politique de tarification sociale’’, a-t-il souligné.


Ces réalisations viennent s’ajouter aux ‘’excellentes performances’’ du PEPAM qui placent le Sénégal parmi les pays ayant atteint les OMD dans le domaine de l’hydraulique.


‘’Je passerai sous silence les excellentes performances du Sénégal en matière d’accès à l’eau potable en milieu urbain grâce au PEPAM qui a permis à notre pays de figurer au rang des pays ayant atteint la cible eau des objectifs du millénaire pour le développement’’, a rappelé M. Sall.


‘’Avec des taux d’accès 98,5% pour Dakar, 88,20% pour la zone péri-urbaine et rurale de Dakar et de 79,20% pour les centres urbains de l’intérieur’’, ce programme a permis au Sénégal d’être cité en exemple, a ajouté le Chef de l’Etat.


‘’Ces performances figurent parmi les plus élevées en Afrique subsaharienne. Toutefois, il nous reste des défis à relever. Des défis marqués par une très forte augmentation de la demande du fait de la croissance démographique mais aussi des nombreux besoins liés au développement et activités économiques’’, a-t-il martelé.


Le président de la République a félicité le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement pour les efforts déployés dans ce secteur, à travers ‘’des solutions adaptées’’.


‘’Dans cette situation, le ministère de l’Hydraulique et de
l’Assainissement a su apporter à titre transitoire une solution adaptée à travers la mobilisation, dès 2014, d’une production supplémentaire de 95000 m3/jour pour l’agglomération dakaroise à travers différentes phases dynamiques’’, a conclu le Président Sall.


FD/ASG