KMS3 : 383 personnes seront indemnisées (préfet)
APS
SENEGAL-HYDRAULIQUE-INFRASTRUCTURE

KMS3 : 383 personnes seront indemnisées (préfet)



Thiès, 16 déc (APS) - Le préfet du département de Thiès, Alioune Badara Sambe, a assuré à Sinthiou Yoro que les personnes affectées par la construction de la nouvelle usine d’eau potable de Keur Momar Sarr (KMS3) seront indemnisées avant le démarrage des travaux.



‘’Pour tous les projets, il y a ce qu’on appelle les PAP (personnes affectées par le projet). Pour le département de Thiès, nous avons 383 PAP. Maintenant pour le processus d’indemnisation, nous avons été le plus transparents possible’’, a-t-il dit vendredi soir au terme d’une visite effectuée avec le directeur général de la Sones sur le site du projet.


Selon lui, il n’y a pas eu une ‘’grande difficulté’’ concernant la question de cette indemnisation.


‘’L’indemnisation est basée sur des barèmes qui ont été définis en accord avec les partenaires. Nous avons avec l’appui d’un cabinet qui a été choisi par la Sones, procédé au recensement. Les chèques seront remis aux ayants-droit avant le démarrage des travaux’’, a indiqué l’autorité administrative.


Selon Alioune Badara Sambe, l’indemnisation est ‘’juste’’ et les personnes concernées ont été impliquées et informées tout au long du processus.


‘’Les dossiers ont été traités, l’agent est disponible avec le financement des bailleurs mais également avec la mobilisation des sommes nécessaires par la Sones’’, a poursuivi le préfet du département de Thiès.


Selon le directeur de la Sones, Charles Fall, KMS 3 est un investissement de 274 milliards FCFA qui a été contracté par l’Etat du Sénégal auprès de la Banque islamique de développement (BID), de la Banque européenne d’investissement.


Il y a aussi les participations de l’Agence française de développement (AFD), de la Banque africaine de développement (BAD), de l’Etat du Sénégal qui a contribué pour 5% soit près de 15 milliards de FCFA, a-t-il ajouté.


Le président de la République, Macky Sall, va procéder lundi au lancement des travaux de construction de la nouvelle usine d’eau potable de Keur Momar Sarr (KMS3), lors d’une cérémonie prévue à Fandène (Thiès).


 Cette infrastructure, réalisée par le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement à travers la Société nationale des eaux du Sénégal (SONES), s’inscrit dans le cadre des actions prioritaires du Plan Sénégal émergent (PSE), la stratégie nationale de développement du Sénégal.


Elle contribuera, ‘’avec sa capacité journalière de 200 millions de litres, à sécuriser l’alimentation en eau potable de Dakar, sa banlieue et les nouveaux pôles urbains de Diamniadio, le lac Rose et la zone aéroportuaire de Diass’’.


La production prendra également en charge les besoins de Thiès, de la Petite-Côte et des localités traversées par la conduite et situées dans les régions de Louga, Kébémer, Ndande, Pire, Mékhé, Tivaouane, Thiès et Rufisque.


La nouvelle usine fait partie ‘’des réponses à une demande qui monte en flèche sous l’effet de la croissance démographique et l’érection de nouveaux pôles urbains’’, indique un document de presse.


Les travaux dureront 24 mois et la mise en service de l’usine est prévue dans le premier trimestre de l’année 2020.


 


FD/OID