La commune de Thiadiaye veut planter 3000 arbres
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT-COLLECTIVITE

La commune de Thiadiaye veut planter 3000 arbres

Mbour, 27 août (APS) – La commun de Thiadiaye ambitionne de planter environ 3000 arbres, a indiqué, jeudi, le maire Me Oumar Youm, rappelant l’ambition du chef de l’Etat de doter le Sénégal d’’’un parc forestier dynamique’’ à travers des opérations de reboisement et de reforestation.
 
Me Youm, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, s’exprimait lors du lancement officiel par le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall, de la semaine de reboisement, initiée par cette collectivité territoriale du département de Mbour (ouest) qui ambitionne de planter environ 3000 arbres.
 
’’Face aux défis environnementaux et ceux du changement climatique, le président de la République a lancé une initiative extrêmement ambitieuse, à savoir le PSE-Vert (Plan Sénégal émergent-vert) qui vise, à travers des opérations de reboisement et de reforestation, à consolider et à préserver les ressources naturelles du Sénégal et à doter le pays d’un parc forestier dynamique’’, a-t-il dit.
 
Pour accompagner cette initiative du chef de l’Etat, l’élu local projette de planter des arbres, surtout fruitiers, et de créer un poumon vert susceptible d’améliorer l’environnement et le cadre de vie, la qualité de vie des populations.
 
’’Dans un contexte d’engagements internationaux, une telle initiative vise aussi à réduire la facture carbone du Sénégal. Cette initiative portée par le ministère de l’Environnement et du Développement durable, a été saluée par la communauté internationale’’, a souligné Me Oumar Youm.
 
Le maire qui veut qu’une telle initiative soit ’’une réussite à tous points de vue’’ appelle les élus locaux, la population, surtout la jeunesse et les Associations sportives et culturelles (ASC) à ’’s’en approprier davantage’’.
 
’’Au-delà de ce reboisement, il nous faut très rapidement prendre une délibération pour délimiter et fixer un site qui va abriter le bois communal sur trois hectares, nous permettant, avec le concours du ministère de l’Environnement et du Développement durable, celui de l’Urbanisme, pour pouvoir préserver ce poumon vert qui doit contribuer au succès de cette politique ambitieuse du président de la politique’’, a-t-il indiqué.
 
Pour Me Youm, il faut réfléchir à voir comment mettre en place un dispositif d’incitation des populations, à travers la motivation, des lettres de félicitation au ’’meilleur quartier’’, au ’’quartier le plus vert’’, à ’’l’ASC la plus engagée’’ en matière de reboisement.
 
Il a également évoqué l’instauration des règles d’émulation et de motivation pour que ce ne soit pas un programme sporadique.
 
ADE/OID/ASB