L’Assemblée nationale, ’’un partenaire prioritaire’’ pour la protection de l’Environnement (Haidar El Ali)
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

L’Assemblée nationale, ’’un partenaire prioritaire’’ pour la protection de l’Environnement (Haidar El Ali)

Dakar, 8 avr (APS) – L’Assemblée nationale est un partenaire prioritaire dans le combat pour la défense de l’Environnement, a souligné, jeudi à Dakar, le Directeur général de l’Agence sénégalaise de la reforestation et de la grande muraille verte, Haidar El Ali.
 
’’Pour défendre la cause de l’Environnement, l’Assemblée nationale est pour nous une priorité. Ce partenariat est une priorité à saluer. Ces députés sont partout présents au Sénégal et défendent l’Environnement’’, a-t-il notamment déclaré.
 
Haidar El Ali s’exprimait en marge de la cérémonie de signature d’une convention de partenariat entre son Agence et le réseau des parlementaires pour la protection de l’Environnement (REPES).
 
Il a, à cette occasion aussi annoncé son ambition de faire de Bakel, dans la région de Tambacounda, ’’une ville verte’’.
 
’’Ce partenariat va nous permettre de travailler au service des populations, en participant aux différents plaidoyers en ce sens’’, a pour sa part indiqué le président du REPES, le député Ibrahima Baba Sall .
 
’’Ce partenariat va nous permettre de participer pleinement aux activités pour rendre notre pays vert’’, a-t-il dit avant de saluer la vision des pouvoirs publics dans la protection de l’Environnement.
 
Des députés, des officiels ainsi que des experts ont participé à la cérémonie de signature de cette convention de partenariat.
 
Un document remis à la presse indique que le REPES a été mis en place depuis 1996 avec le soutien de l’UICN. 
 
La structure s’inscrit dans une dynamique d’appui aux pouvoirs publics, aux collectivités locales et aux acteurs de l’environnement pour promouvoir le développement durable et la bonne gouvernance environnementale au Sénégal.
 
Le REPES se veut une instance de réflexion et d’action, un cadre de concertation et d’échange entre parlementaires d’abord et avec d’autres partenaires aux niveaux local, national et mondial.
 
SG/OID