Conservation des forêts : la régénération naturelle préconisée
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT-FORESTERIE

Conservation des forêts : la régénération naturelle préconisée

Diass (Mbour), 22 mars (APS) - Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall a souligné lundi, l’importance de la régénération naturelle assistée dans la préservation et la conservation des forêts.
 
’’La régénération naturelle assistée est une réalité pour la préservation et la conservation des forêts. Les forêts jouent un rôle extrêmement important pour nous les humains, mais aussi pour les animaux’’, a-t-il notamment dit.
 
M. Sall a profité de la célébration de la journée mondiale des forêts pour visiter la réserve de Bandia, dans le département de Mbour (ouest).
 
De l’avis du ministre, la Réserve de Bandia est un ’’exemple vivant de régénération naturelle assistée’’ parce qu’avec la mise en défend, on se rend-compte que quand vous regardez de l’autre côté de la clôture, c’est le désert.
 
’’Cela nous enseigne que ces mises en défend participent à la préservation de cette biodiversité merveilleuse. Nous allons continuer à travailler dans ce sens", a-t-il assuré. 
 
Le ministre a rappelé que le président de la République a signé neuf décrets de classement de forêts dans quatre régions du Sénégal pour une superficie globale de 84726 hectares.
 
’’Depuis pratiquement 1978, il n’y a pas eu de classement. Cela atteste de la volonté du Chef de l’Etat de reverdir ce pays, de préserver notre patrimoine forestier’’, a assuré M. Sall.
 
ADE/ASB/AKS