Tambacounda : 350 troncs d’arbre saisis dans la forêt de Dianké Makha (gendarmerie)
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Tambacounda : 350 troncs d’arbre saisis dans la forêt de Dianké Makha (gendarmerie)

Dianké Makha (Goudiry), 29 jan (APS) – Au total, 350 troncs d’arbre ont été saisis et trois individus arrêtés à l’issue d’une vaste opération menée par la gendarmerie et des agents du service des Eaux et Forêts à Dianké Makha, dans le département de Goudiry (Est), a appris l’APS de source sécuritaire, vendredi.

’’Les éléments de la gendarmerie et des Eaux, forêts et chasses sont descendus sur le terrain pour mener une opération. Et, au total, 350 troncs d’arbres ont été saisis et trois individus interpellés dont deux de nationalités étrangères’’, a révélé le commandant du Groupement mobile de gendarmerie de Tambacounda.

Mademba Yacine Ndiaye, chef d’escadron au sein de cette unité de gendarmerie, s’adressait à des journalistes au terme d’une visite sur les lieux de ce trafic illicite de bois, précisément dans la forêt de Dianké Makha, dans le département de Goudiry.

Il a fait savoir que l’opération avait été menée en collaboration avec la Brigade de recherches de la gendarmerie, l’inspection des Eaux et Forêts et de Chasses et sur instruction du Haut commandant de la gendarmerie.

Deux tronçonneuses, une moto et un vélo ont également été saisis au cours de l’opération, alors que l’enquête est en cours pour retrouver d’autres individus qui auraient participé à ce trafic illicite de bois, a assuré le commandant Ndiaye qui en appelle à une meilleure collaboration des populations.

’’Nous avons les moyens de renseignement, mais tant que la population n’adhère pas, la réussite ne sera pas au bout de l’effort. Nous appelons la population à travailler avec les forces de défense afin de pouvoir réussir leurs missions de sécurisation des personnes et des biens’’, a-t-il dit.

De son côté, le commandant Mamadou Gaye, inspecteur régional des Eaux, forêts et Chasses de Tambacounda, a souligné que cette ’’opération d’une grande envergure’’ va se poursuivre avec la brigade de recherches pour éradiquer la coupe illicite de bois.

’’Nous l’avons réussi dans la zone de Maka Colibantang et les exploitants forestiers se sont déplacés pour venir dans le Boundou. Nous allons continuer à les traquer pour les sortir de la région de Tambacounda’’, a-t-il ajouté.

SDI/AKS/OID