Une pluviométrie
APS
SENEGAL-PLUVIOMETRIE-PREVISIONS

Une pluviométrie "normale à déficitaire" attendue au prochain hivernage (ANACIM)

Thiès, 28 mai (APS) - Une situation pluviométrique "normale à déficitaire" est à prévoir pour l’hivernage 2018, qui pourrait connaître un début "un peu tardif", a indiqué, lundi, à Thiès, Mamadou Lamine Diop, agent de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM).

"A la dernière mise à jour, la situation pluviométrique qu’on a prévue pour le Sénégal devrait (être) normale à déficitaire avec un début un peu tardif", a notamment dit M. Diop, en marge d’une formation sur une approche d’information climatique appliquée à l’agriculture.
 
Il s’agit d’une situation où sur 100 postes pluviométriques, la plupart devrait recevoir "une quantité normale de pluies’’, le reste des postes devant être déficitaire, a-t-il expliqué.
 
Cette session de formation de 5 jours, à l’intention notamment de services techniques de l’agriculture et d’ONG, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet Services d’information climatiques pour améliorer la résilience et la productivité au Sénégal’’ (CINSERE).
 
Cette initiative, financée par l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), est exécutée par le programme "Changement climatique, agriculture et sécurité alimentaire" (CCAFS), en collaboration avec l’ANACIM. 
 
Le retard est déjà "observé et pourrait être observé" dans l’avenir, a relevé M. Diop, faisant remarquer qu’une région comme Kédougou, qui recevait ses premières pluies à cette période de l’année, "n’est pas encore arrosée".
 
L’agent de l’ANACIM précise toutefois précisé que le terme "déficitaire" n’est "pas péjoratif. On peut avoir une situation déficitaire et avoir une bonne production. L’essentiel est dans la bonne répartition des pluies dans le temps".
 
 

ADI/BK