Thiès : un comité  en vue pour suivre l’action des ONG
APS
SENEGAL-DEVELOPPEMENT-CONTROLE

Thiès : un comité en vue pour suivre l’action des ONG

Thiès, 11 déc (APS) - Un comité de suivi sera mis en place pour maîtriser les interventions disparates des ONG, afin de disposer de données à jour sur leurs investissements dans la région de Thiès, a annoncé mercredi le gouverneur Mouhamadou Moustapha Ndao.
 
La lisibilité de l’action des ONG a été une préoccupation de plusieurs intervenants lors de la 4-ème conférence territoriale, visant à faire le point sur les investissements consentis dans la région depuis le conseil des ministres délocalisé de 2014.
 
‘’On va créer un comité de suivi des activités des ONG ; on va essayer d’avoir des rencontres semestrielles ou trimestrielles pour pouvoir les suivre’’, a dit M. Ndao, au terme de la rencontre à laquelle avaient pris part l’administration territoriale, les élus, les services techniques, etc.
 
 ‘’Nous nous sommes répartis les tâches : chaque préfet va suivre certaines ONG, et la gouvernance suivra les autres’’, a noté le chef de l’exécutif régional. Un rapport annuel de suivi des investissements de ONG sera rédigé, sur la base de rapports semestriels ou trimestriels.
 
L’administration territoriale ‘’travaillera à avoir des données à réunir plus souvent, tous les mois ou tous les trimestres et faire de telle sorte que lorsqu’on arrive à la conférence territoriale, on ait la complétude des données’’, a-t-il assuré.
 
En présentant le rapport, Oumar Faye, coordonnateur du comité technique ayant rédigé le document, a évoqué au nombre des contraintes, la disponibilité des données, ainsi que le nombre de projets réalisés sans information.
 
Ce manque est noté ‘’à tous les niveaux’’, aussi bien dans les projets prévus lors du conseil des ministres délocalisés, que de ceux exécutés en dehors de ce cadre par l’Etat, les collectivités et les ONG.
 
M. Faye, qui dirige l’Agence régionale de développement (ARD) de Thiès, a relevé que la non-disponibilité de certaines données, ‘’biaise’’ les chiffres.
 
Le volume des investissements des ONG dans la région de Thiès est évalué à 9, 226 milliards pour la réalisation de 166 projets. Un montant qui pouvait être ‘’largement dépassé’’ si toutes les informations étaient accessibles, selon Oumar Faye. 
 
‘’Il faut qu’avec les sous-préfets, on ait la liste de toutes les ONG qui interviennent’’ dans les arrondissements, a-t-il préconisé. 
 
Certains maires ont déploré le fait que des ONG interviennent dans leur commune sans qu’ils n’en soient informés. 
 
‘’Chaque ONG a l’obligation de déposer son plan d’investissement annuel et d’indiquer ses réalisations’’, a relevé le gouverneur.

ADI/ASG