Plaidoyer pour une gestion synergique des
APS
SENEGAL-AFRIQUE-PECHE

Plaidoyer pour une gestion synergique des "petits pélagiques"

Dakar, 27 mars (APS) – Les pays membres de la Commission Sous Régionale des Pêches (CSRP) doivent gérer de manière synergique la question liée à la ressource "petit pélagique" qui est un enjeu économique et social majeur, a plaidé Marie Madeleine Gomez, manager Pêche et environnements marins à la Fondation MAVA pour la nature au Sénégal.

"Les décideurs doivent s’asseoir autour d’une table et voir comment gérer de façon synergique cette ressource qui est source de revenu pour nos populations", a dit Marie Madeleine Gomez.

Mme Gomez s’exprimait mardi en marge de l’ouverture d’une réunion de 2 jours du comité de pilotage du Plan d’action 8 de la stratégie MAVA 2016-2022 sur financement d’un montant de 6 millions d’euros pour les 3 première années.

Durant la mise en œuvre de ce plan stratégique, le focus sera mis sur 3 pays (Sénégal, Mauritanie et de la Guinée-Bissau) et occasionnellement sur 2 autres (Gambie, Guinée-Conakry).

Selon Mme Gomez, il y a une menace sur cette ressource, et si les 7 pays membre de la CSRP ne font rien pour la gérer, cela risque de devenir plus sérieux, parce que, le petit pélagique est à la fois une rente financière pour certains pays et une question de souveraineté alimentaire pour d’autres.

Elle a précisé que la problématique des pélagiques qui sont des migrateurs est différente de celle des démersaux qui sont des poissons sédentaires.

"Les pélagiques qui voyagent ne connaissent pas les frontières et, si cela est géré différemment d’un pays à un autre ça peut impacter sur la viabilité du stock pélagiques", a-t-elle expliqué.

"Dans certains pays, relève Mme Gomez, ces ressources sont à la base de filières industrielles intégrées permettant ainsi de générer des revenus considérables tout en apportant une contribution financière directe importante dans les caisses des Etats".

Dans un document remis à la presse, il est relevé que ces espèces apportent dans beaucoup de pays de la région la majorité des protéines d’origine animale consommées (jusqu’à 85%). Et les petits pélagiques sont un maillon important de la chaîne alimentaire trophique du milieu marin.

LTF/OID/ASB