APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

"Na Set" : des voix mises au service de la protection de l’environnement sur la Petite-Côte

Nianing (Mbour), 25 nov (APS) – Des musiciens du département de Mbour viennent de mettre sur le marché une compilation dénommée "Na Set", dans le but de sensibiliser les populations sur l’importance de l’hygiène et de la propreté, de même que sur la cause écologique et la protection de l’environnement en général.
 
Composée de dix titres, cette production sortie mercredi a été réalisée par une dizaine d’artistes-musiciens dont les capacités ont été renforcées sur les défis climatiques dans la Petite-Côte.

Se disant conscients de l’urgence de la situation, ces musiciens se donnent pour but de contribuer à éveiller les consciences à travers des mélodies accompagnées de lyrics qui se veulent très engagés pour la préservation de la planète.
 
"Pour une mise en œuvre du Programme de bonne gouvernance écologique dans l’Entente intercommunale de la Petite-Côte (EIPC), Enda énergie a trouvé nécessaire d’impliquer les artistes qui ont un grand rôle à jouer pour la conscientisation des communautés", a expliqué son directeur général, Sékou Sarr.
 
S’exprimant lors du lancement officiel de cette compilation, à Nianing (Mbour, ouest), il a expliqué que cette production avait été rendue possible grâce à Enda énergie et Jeunesse volontaire pour l’environnement (JVE), avec l’appui financier de l’Union européenne (UE). Il s’agit ainsi de contribuer à l’éducation à la citoyenneté pour une transition écologique et économique dans la zone de l’EIPC.
 
L’érosion côtière, la gestion des déchets, la pollution, la justice climatique et l’écocitoyenneté comptent parmi les principales thématiques abordées par les artistes de cette compilation, à savoir MamJ Ras Soul, Bû ak El Badj, Groupe Tama, Amdy Moustapha, Maestro Ely, King Fada, Fresh Boys Opc, Gora Algaf Familly et Pape Line.
 
Partant du principe selon lequel une "mobilisation citoyenne massive" est de nature à faire bouger les lignes, ces musiciens ont mis à contribution leurs chansons pour faire passer des messages engagés sur la cause écologique et pousser la communauté à agir au quotidien, du moins, à se questionner.
 
Ont pris part à la cérémonie de lancement de cette compilation, l’ambassadrice, cheffe de délégation de l’UE au Sénégal, Irène Mingasson, le maire de la commune de Malicounda, Maguette Sène, le directeur du centre d’éducation et de la formation environnementale, Gora Niang.
 
Pour Mme Mingasson, quand les artistes de la Petite-Côte se mobilisent "pour de justes causes", pour le "combat noble et vital" de la salubrité et de la protection de l’environnement, c’est toute la créativité de la jeunesse sénégalaise qui s’exprime.
 
"L’UE est particulièrement fière d’être à leurs côtés dans ce combat qui ne pourra être gagné qu’en faisant preuve de créativité, de solidarité et de détermination face aux divers défis qui perdurent ou qui ont émergé", a-t-elle souligné.
 
Selon elle, l’UE a placé au cœur des priorités de son projet de lutte contre le changement climatique, la préservation de la biodiversité, la promotion d’une agriculture durable et le développement de l’économie circulaire.

ADE/ASG/BK