L’adaptation des espaces urbains au changement climatique, un ‘’défi complexe’’ à relever (officiel)
APS
SENEGAL-CIMAT-COLLECTIVITES

L’adaptation des espaces urbains au changement climatique, un ‘’défi complexe’’ à relever (officiel)

Saly-Portudal (Mbour), 2 mai (APS) - L’adaptation des espaces urbains au changement climatique se présente commun ‘’un défi complexe’’ qu’il faut relever, a indiqué mercredi, le conseiller technique du ministre de la gouvernance locale, du développement et de l’aménagement du territoire, Birame Owens Ndiaye.

 
‘’L’adaptation de nos espaces urbains au changement climatique est un défi qu’il nous faut relever. La prise en compte des enjeux liés à la résilience urbaine passe par la sensibilisation de tous les acteurs clés dans leur grande diversité’’, a notamment dit M. Ndiaye.
 
Il présidait la cérémonie de démarrage d’une session de formation sur le thème : ‘’Gestion urbaine : pilotage et gestion de projets de résilience des villes’’, organisée à l’initiative de l’agence de développement municipal (ADM), pour une durée de quatre jours (du 2 au 5 mai), à Saly-Portudal (Mbour, ouest).
 
‘’La problématique de la résilience urbaine appelle des réflexions et des démarches résolument transversales et inclusives. Elles doivent, en effet, s’ouvrir en intégrant d’autres thématiques transversales comme l’environnement, l’urbanisme, l’aménagement du territoire, la sociologie, l’économie, etc.’’, a fait valoir Birame Owens Ndiaye.
 
Pour lui, ces réflexions ne peuvent non plus faire l’économie de l’intégration des dimensions transversales telles que le genre et la protection des groupes vulnérables, le numérique, les stratégies d’adaptation et de résilience urbaine.
 
‘’Il nous faut donc agir tous ensemble si nous voulons contribuer à relever les défis environnementaux que posent les changements climatiques à nos villes’’, a lancé Ndiaye. 
 
Selon lui, c’est dans ce sillage qu’en parfaite cohérence avec les orientations du Plan Sénégal émergent (PSE) et les objectifs de l’Acte 3 de la décentralisation, l’état du Sénégal, a décidé de poursuivre ses efforts en termes de réalisation d’ouvrages de drainage et d’équipement destinés à renforcer la résilience de nos territoires par rapport à la problématique des inondations en zone péri-urbaine dakaroise.
 
Ces efforts sont rendus possibles grâce à un partenariat entre le Sénégal, la Banque mondiale et le Fonds nordique de développement, a-t-il souligné.
 
 
 
 
 

ADE/MD