Abdou Karim Sall :
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT-PERSPECTIVES

Abdou Karim Sall : "La délocalisation de l’émissaire des ICS de Khondio n’est plus qu’une question de jours"

Tivaouane, 28 oct (APS) - La délocalisation de l’émissaire d’eaux usées des Industries chimiques du Sénégal (ICS), situé près du village de Khondio, n’est qu’une question de jours et va intervenir, dès la fin des récoltes, pour éviter que les travaux n’endommagent les champs traversés par la conduite, a annoncé lundi à Tivaouane, le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall.

"Aujourd’hui, je dois dire aux populations de Khondio qu’elles doivent être rassurées, que la délocalisation de l’émissaire n’est qu’une question de jours. On attend la fin des récoltes pour (…) le faire", a dit le ministre de l’Environnement.
 
Abdou Karim Sall venait de rencontrer le Khalife général des tidjanes, Serigne Mbaye Sy Mansour, après avoir remis un lot de matériel de nettoiement au comité d’organisation du Gamou de Tivaouane à l’esplanade de la mosquée Ababacar Sy.  
 
Suite à une alerte des populations de Khondio dans la commune de Darou Khoudoss, s’offusquant de la toxicité des eaux déversées par l’émissaire dans l’océan, non loin de leur village, le ministre Abdou Karim sall s’était rendu, en juillet dernier, sur les lieux pour constater de visu la situation et s’entretenir avec toutes les parties prenantes.
 
Le ministre avait alors sommé les ICS de prouver la non-toxicité des eaux déversées par leur émissaire non loin de Khondio, en y effectuant des prélèvements qui seront analysés. 
 
Comme mesure conservatoire, le ministre avait toutefois décidé de la délocalisation du tuyau controversé, quelle que soit l’issue des expériences. "Les analyses ont été terminées", a relevé M. Sall.
 
"Aujourd’hui, la délocalisation de cet émissaire-là est une question de jours", a-t-il réitéré, précisant que le nouveau site a été choisi "très loin" des populations.
 
Il a été retenu avec les autorités territoriales de la zone de voir avec les ICS le tracé menant vers l’endroit choisi. "Les impenses ont été évaluées, le paiement va être effectué incessamment, mais il faut attendre (…) la fin des récoltes", a dit M. Sall. 
 
Après avoir dédommagé les personnes impactées, la conduite sera délocalisée "de manière définitive", a assuré l’officiel.
 

ADI/BK