Thiès : du matériel de nettoyage et des plants offerts à l’école maternelle Yacine Boubou
APS
SENEGAL-EDUCATION-ENVIRONNEMENT

Thiès : du matériel de nettoyage et des plants offerts à l’école maternelle Yacine Boubou

Thiès, 2 juin (APS) - Le Mouvement des enseignants pour un Sénégal émergent (MODESE) a offert, mercredi, du matériel et des produits de nettoyage, ainsi que des plants à l’école maternelle Yacine Boubou de Thiès, lors de sa première activité, organisée en dehors de Dakar.
 
Des balais, des papiers hygiéniques, du savon et d’autres détergents en poudre ont été remis symboliquement par la coordonnatrice nationale du MODESE, Aïssatou Sy, à la coordinatrice régionale de la Case des tout-petits, Aminata Ndongo, pour le compte de l’école maternelle Yacine Boubou, située au quartier 10-ème de Thiès.
 
Le MODESE intervient depuis 2018 dans le cadre de son projet ’’Ecole propre, Ecole verte’’ dans la propreté et l’aménagement paysager des écoles, en collaboration avec le ministère en charge de l’Urbanisme et du cadre de vie, à travers l’Unité de coordination et de gestion des déchets solides (UCG) et avec la direction des Eaux et forêts.
 
Chaque mois, une école est ciblée pour l’organisation d’une activité de nettoiement, après laquelle, un club de salubrité est installé, pour assurer le suivi au sein de l’établissement. Yacine Boubou est la première école maternelle visitée dans le cadre de ce projet. 
 
L’idée de mettre sur pied ce mouvement citoyen regroupant surtout des inspecteurs de l’éducation et des enseignants, est inspirée de l’axe 2 du Plan Sénégal émergent (PSE), portant sur la valorisation du capital humain, a dit la coordinatrice nationale du MODESE.
 
Pour elle, la structure qui a comme slogan ‘’devoir de responsabilité de l’enseignant’’, considère que ‘’pour un changement de comportement, la cible, c’est les enfants’’.
 
’’Cette commande de changement de comportement est d’abord adressée aux enseignants’’, a-t-elle dit, relevant que ‘’la propreté est un comportement de tous les jours à installer chez les élèves’’.
 
Déplorant le fait qu’il est rare de trouver des écoles ombragées, elle souligne qu’un environnement scolaire attrayant est pourtant un ‘’intrant de taille’’ pour une qualité de l’enseignement, en ce sens qu’il crée un ‘’sentiment et une fierté d’appartenance’’.
 
Le fait de faire participer les élèves à l’assainissement et au reverdissement de leur école, participe de leur formation et est une façon d’attaquer le mal de l’insalubrité à la racine, a fait valoir Aïssatou Sy.
 
La coordinatrice de la Case des tout-petits Aminata Ndongo a salué la ’’belle initiative’’ du MODESE, empruntant l’expression d’un penseur, selon laquelle ’’plutôt que de se demander quelle planète laisser à nos enfants, il vaut mieux se demander quels enfants laisser à notre planète’’.
 
Créée en 1978, l’école maternelle Yacine Boubou, située au quartier 10-ème compte 190 élèves pour sept classes physiques. 
 
La délégation du MODESE s’est ensuite rendue à Thiénaba pour offrir un lot similaire à la Case des tout-petits de cette localité. 
 
 

ADI/OID

Dans la même rubrique