Le DG de l’ONAS visite les travaux d’assainissement à Fatick et Diourbel
APS
SENEGAL-ASSAINISSEMENT-INFRASTRUCTURES

Le DG de l’ONAS visite les travaux d’assainissement à Fatick et Diourbel

Dakar, 13 avr (APS) - Le Directeur général de l’Office nationale de l’assainissement du Sénégal (ONAS), Alioune Badara Diop, a effectué, mercredi, une visite à Fatick et Diourbel pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux engagés dans le cadre du projet d’assainissement des eaux usées et eaux pluviales dans ces localités.
 
La tournée a démarré à Fatick où le directeur général et sa délégation ont visité les deux stations de pompage de la ville, le bassin de rétention dans le quartier Peulgha /Daral, les zones tampon du quartier de Poukham ainsi que la digue longue de 150 m et large de 4m. 
 
Au terme de cette étape, Alioune Badara Diop, en compagnie de ses chefs de services, s’est dit satisfait du "déroulement correct" des travaux de ce projet d’assainissement, réalisés "à plus de 30%".
 
"Nous espérons que les travaux vont être réalisés dans les délais", a ajouté M. Diop, se félicitant des 300 emplois créés dans l’exécution des deux composantes de ce projet d’assainissement des eaux usées et de drainage des eaux pluviales de la ville de Fatick.
 
Les services de l’ONAS vont "prendre quelques dispositions pour mettre au moins trois pompes de 1500m3/J chacune. Aujourd’hui, on en a deux de 750 m3/J chacune", a-t-il annoncé.
 
Selon lui, en plus d’augmenter la capacité de pompage de ses stations, l’ONAS envisage aussi la possibilité de doubler leur capacité de refoulement avant l’hivernage.
 
Il a promis que ses services ’’vont se pencher sur le cas des zones non desservies par le système d’assainissement d’ouvrages individuels".
 
Concernant les eaux usées, le directeur général de l’ONAS a demandé à ses services d’étudier la possibilité d’aménagements complémentaires devant permettre à Fatick (ouest) de les réutiliser dans le maraîchage et l’arboriculture.
 
A Diourbel, seconde étape de sa tournée, la délégation a visité les quartiers de Ngolomite, Rouk Bou Séw, Médinatoul et Keur Cheikh.
 
Dans les deux premiers quartiers considérés comme des "points bas" de cette commune, l’ONAS y a installé deux ouvrages en vue de mieux prévenir les risques d’inondation.
 
"A Rouk Bou Séw, les travaux sont réalisés à plus de 90%", s’est félicité le DG de l’ONAS, ajoutant qu’"il ne reste qu’à poser des grilles avaloires et procéder aux derniers raccordements des regards" d’assainissement.
 
Il a assuré que ces ouvrages vont permettre aux populations de Diourbel de vivre sans grandes difficultés les prochains hivernages.
 
Ces projets d’assainissement à Fatick et Diourbel devraient à terme contribuer à l’amélioration des conditions sanitaires, environnementales et socio-économiques des populations.
 
Selon les responsables en charge du projet, ils vont de même impacter positivement l’environnement des quartiers ciblés et contribuer à la création d’emplois au bénéfice des populations.

SK/ASB/OID