Du matériel de nettoiement de la Sonatel à la commune de Ngaye Mékhé
APS
SENEGAL-ASSAINISSEMENT

Du matériel de nettoiement de la Sonatel à la commune de Ngaye Mékhé

Ngaye Mékhé, 16 déc (APS) - La Sonatel a remis, lundi, du matériel de nettoiement à la commune de Ngaye Mékhé, pour en faire un exemple en matière de propreté, suite aux bons résultats qu’elle a obtenus, lors d’une première phase, lancée en 2018.
 
’’La phase pilote de la pérennisation (du programme And defar sa gox) va commencer par Mékhé pour permettre aux autres communes de s’inspirer de ce qui été fait’’ dans cette collectivité, a dit le directeur des relations extérieures de Sonatel, Mohamed Ndao. Il a salué les ‘’pas de géant’’ déjà accomplis par la commune.
 
A la tête d’une délégation d’autres responsables de l’entreprise, dont la directrice de la RSE Rokhaya Solange Mbengue, il était venu remettre un lot de balais, de brouettes, de pelles et de fourches à la commune.
 
Dans le cadre de son programme and ‘’défar sunu gox’’, inscrit dans la responsabilité sociétale d’entreprise (RSE), la société de télécommunications avait appuyé en 2018 plusieurs villes du pays, dont Mékhé en matériel de nettoiement.
 
Mékhé a réduit ses dépôts sauvages d’ordures, qui sont passés ‘’de 42 à 8’’ cette année, selon le maire Magatte Wade, espérant qu’‘’il n’y en aura plus en 2020’’. 
 
Le coordonnateur du pôle de Thiès de l’Union de coordination et de gestion des déchets solides (UCG), Ibrahima Mbaye, a assuré que l’opération enclenchée lundi, permettra d’éradiquer ‘’en trois jours’’ les huit dépôts sauvages restants.
 
Le taux de collecte des ordures est aussi passé de ‘’moins de 20% à 70 à 75%’’, selon le coordonnateur des sept conseils consultatifs de quartier de la commune, Mamadou Dia.
 
La gestion des eaux usées, qui étaient déversées dans les rues, a été ‘’améliorée’’ grâce à la réalisation de puisards, a-t-il ajouté.
 
’’L’appréciation a montré que nous avons bien travaillé (et) nous comptons (faire) mieux’’, a dit l’édile de la commune. ‘’Ngaye Mékhé veut rester fidèle à son slogan ville verte illuminée et propre (VIP)’’, a-t-il dit. Pour lui, en aidant Mékhé à matérialiser sa vision, Sonatel promeut un développement durable.
 
Les donateurs étaient aussi venus explorer d’autres types de partenariat, notamment avec les femmes de la commune, selon Mohamed Ndao. La cordonnerie, qui fait la réputation de Ngaye fait partie des secteurs pressentis. 
 
Au total 70 groupements de femmes assurent le balayage de la ville, aidés en cela par l’UCG qui s’occupe de la collecte.
 
Le maire compte accompagner ces femmes par la création de PME, dont la plus importante sera une unité de fabrication de balais destinés à l’UCG et à l’ensemble du Sénégal, a dit M. Wade.
 
La mairie a consenti un ‘’investissement important’’ sur son budget, pour acquérir un tracteur, un camion de vidange, et compte acheter un autre tracteur en 2020, selon Magatte Wade. L’UCG est venue en appoint avec une benne tasseuse. 
 
La ville est accompagnée par un autre projet de nettoiement, financé à hauteur de 400.000 euros (240 millions FCFA), dans le cadre d’un jumelage avec la ville française de Saint-Die-des-Vosges. Elle va réaliser dans ce cadre un dépôt normalisé.
 
Dans la phase pilote de ce projet signé en 2018, 125.000 euros (75 millions CFA) seront injectés d’ici fin 2020, a annoncé le maire.
 
Magatte Wade a installé lors de cette cérémonie, un comité de suivi regroupant le maire, l’UCG, le conseil consultatif et la Sonatel, pour superviser les activités de nettoiement. 
 
Un conseil consultatif des sages et des conseils consultatifs de quartier étaient déjà mis en place pour coordonner les activités et mener la sensibilisation auprès des populations, en vue d’un changement de comportement. 
 
Le responsable de l’UCG a souligné le caractère ‘’exemplaire’’ de la commune de Mékhé, concernant l’‘’engagement’’ de la municipalité et l’ ‘’éveil’’ des populations danns la gestion des déchets. 
 

ADI/OID