Des ouvrages de l’ONAS pour prévenir les inondations à Diourbel
APS
SENEGAL-ASSAINNISSEMENT-EQUIPEMENT

Des ouvrages de l’ONAS pour prévenir les inondations à Diourbel

Diourbel, 13 avr (APS) - L’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) a procédé à l’installation de deux de ses ouvrages à Ngolomite et "Rouk Bou Séw", des ’’points bas’’ de la commune de Diourbel, en vue de mieux prévenir les risques d’inondation.

 
"A Diourbel, deux points bas ont été identifiés : il s’agit de Ngolomite et Rouk Bou Sew’’, a indiqué son directeur général, Alioune Badara Diop, mercredi, au terme d’une visite des ouvrages réalisés par l’ONAS dans le cadre du projet d’assainissement des eaux usées de Diourbel.
 
Il a rappelé que ces quartiers "étaient en proie à des inondations à chaque hivernage, précisant que les travaux ’’sont complètement terminés’’ dans le cas du premier ouvrage, en attendant "l’installation des équipements qui sont disponibles".
 
"Les ouvrages que nous avons réalisés vont permettre aux populations de Diourbel de vivre les hivernages qui vont venir, sans grandes difficultés", a-t-il rassuré.
 
"A Rouk Bou Séw, les travaux sont réalisés à plus de 90%", s’est félicité le DG de l’ONAS, selon lequel "il ne reste qu’à poser des grilles avaloires et procéder aux derniers raccordements des regards" d’assainissement.
 
 Ces deux ouvrages "sont installés en pleine rue", ce qui "n’empêche pas la mobilité des personnes", surtout que "nous avons prévu de profiter du début de l’hivernage pour installer ces équipements", a-t-il expliqué.
 
Le projet d’assainissement mis en œuvre par l’ONAS à Diourbel est "un projet très important, mais qui ne nous a pas permis d’avoir le nombre de raccordements escomptés du fait des difficultés rencontrées par certaines populations pour "prendre en charge les aménagements intérieurs", a-t-il relevé.
 
 Sur cette question, il a annoncé que l’Etat avait "fait une dotation de 200 millions" pour la réalisation d’aménagements intérieurs et augmenter le nombre de raccordements au profit des populations des zones desservies.
 
"Nos équipes vont être sur place, dès la semaine prochaine, pour lancer l’appel d’offres courant mois de mai", a fait savoir le directeur général de l’Office national de l’assainissement du Sénégal.
 
Il a annoncé avoir retenu de poursuivre cette tournée des régions, pour s’enquérir de l’état de mise en œuvre des projets de l’ONAS à l’intérieur du Sénégal. "Dans la semaine, nous allons faire la région de Dakar, ensuite nous allons continuer avec les zones du nord", a-t-il indiqué.
 
Il a insisté sur l’étape de Touba, une zone confrontée à des problèmes d’inondations où des travaux ont été déjà réalisés pour un montant de "plus de 8 milliards" de francs CFA, qui "ont permis de mettre hors inondation, la grande mosquée et l’essentiel des sites religieux" de la capitale du mouridisme. 
 
"Les problèmes d’inondations, dans cette ville, sont rencontrés dans les quartiers périphériques. On va travailler à trouver des solutions pour cet hivernage", en installant des motopompes "pour soulager ces populations et chercher les financements nécessaires pour réaliser les travaux complémentaires", a déclaré le DG de l’ONAS.
 

SK/BK