Veille environnementale : Une conseillère économique milite pour des institutions
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Veille environnementale : Une conseillère économique milite pour des institutions "fortes"

Diamniadio (Rufisque), 30 mai (APS) - La conseillère économique, sociale et environnementale, Woré Gana Seck a appelé, mardi, à la mise en place d’institutions "fortes" dotées de moyens adéquates pour assurer une veille environnementale transparente et inclusive sur les ressources pétrolières et gazières.
 
 

Une gouvernance inclusive et participative des ressources pétro gazières du Sénégal passe par "la mise en place de mécanismes, d’institutions fortes avec des moyens adéquats pour assurer une veille environnementale transparente inclusive, sur des bases hautement scientifique et technique" a dit Mme Seck. 
 
La conseillère économique, sociale et environnementale intervenait mardi à la rencontre du segment des experts marquant l’ouverture de la Conférence nationale sur le développement durable (CNDD) axée sur le thème : "Pour une exploitation durable et saine des ressources gazières et pétrolières". 

"Nous voulons que chaque compagnie pétrolière qui veut exploiter nos ressources et qui trouve la préparation conséquente de notre pays, puisse gérer toutes les retombées négatives inhérentes à la gestion pétrolière et gazière" a dit l’environnementaliste.

Woré Gana Seck ne voudrait pas que "les expériences de catastrophes naturelles connues dans des pays comme le Mexique" ne surviennent pas au Sénégal.

"Notre environnement sera suivi dans un cadre structurel de telle sorte que, les alertes en cas de pollution ou d’incidence soient rapportées, vulgarisées et les actions nécessaires de compensation entreprise dans le cadre de réglementation nationale ou internationale existante" a-t-elle souligné.

Faisant noter que "les moyens de financement de toutes ces activités doivent provenir de l’exploitation pétrolière et gazière".

"Nous devrions toujours travailler en synergie avec les exploitants de ces ressources qui doivent être nos partenaires avec qui nous devons dialoguer, discuter" a lancé Woré Gana Seck.

SBS/PON