Un officiel sénégalais préconise des
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT-ASSURANCES

Un officiel sénégalais préconise des "mesures appropriées’’ pour protéger la couche d’ozone

Diourbel, 16 sept (APS) - Le conseiller technique du ministre de l’Environnement et du Développement durable, Cheikh Daouda Diallo, a plaidé, lundi à Diourbel (centre), pour que des "mesures appropriées" soient prises davantage dans les actions visant la réduction et l’élimination des substances appauvrissant la couche d’ozone.

"Les tendances observées sur l’état de reconstitution de la couche d’ozone, au regard des efforts importants déployés au cours de ces dernières années par nos pays, nous permettent déjà d’être optimistes", a-t-il déclaré lors de la célébration de la Journée mondiale de l’ozone.
 
Il rappelle que la communauté internationale s’est fixée l’objectif
de faire en sorte que d’ici 2060, la couche d’ozone puisse retrouver
son niveau des années 1980.
 
Daouda Diallo a saisi l’occasion pour inviter les populations à poursuivre les efforts de protection de la couche d’ozone dont la destruction progressive a des impacts négatifs sur la santé humaine. 
 
Il a cité la déficience du système immunitaire, la recrudescence des cancers de la peau, entre autres, sans compter les impacts sur la faune, la flore et le milieu marin.
 
La dégradation de la couche d’ozone souligne d’abord le rôle de bouclier des êtres vivants qui est compromis par l’appauvrissement constant de l’atmosphère en molécules d’ozone.
 
La protection de la couche d’ozone est aussi un objectif global que se sont fixés les écologistes, relève-t-il, à savoir "maintenir la quantité actuelle d’ozone en éliminant les produits qui la menacent".

ID/BK/ASG