Un expert préconise des réponses endogènes aux impacts climatiques
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Un expert préconise des réponses endogènes aux impacts climatiques

Dakar, 23 oct (APS) – L’expert climatique, Boubacar Fall, membre du Comité national sur les changements climatiques (COMNAC), a réaffirmé mardi à Dakar, la nécessité de privilégier les solutions locales aux défis posés par le réchauffement climatique. 
 
Des idées de projets doivent se construisent au niveau de l’espace endogène porteur de réponses et de dynamique d’adaptation ou de résilience aux effets des changements climatiques, a-t-il laissé entendre lors du lancement d’un projet de réduction de la vulnérabilité et de résilience des communautés de Dionewar, une des îles du Saloum.
 
’’Les décisions devraient être prises au niveau central, mais les réponses aux changements climatiques devraient surtout être initiées et mises en œuvre au niveau local avec les populations, notamment là où les impacts se font plus sentir’’, a insisté Boubacar Fall. 
 
Il a ajouté : ‘’Je suis d’avis que ce projet va faire une réussite parce que les idées de projets ne se parachutent pas, elles se construisent sur des dynamiques endogènes à partir de l’engagement des populations, de leur implication dans la recherche de solutions. Je crois que cela a été fait dans le cadre de ce projet’’.
 
Ce projet va notamment bénéficier à 3 480 personnes directement et à 1 159 autres de façon indirecte sur la base d’un financement du Fonds d’adaptation d’un montant de 700 millions de francs Cfa, a-t-on appris de ses initiateurs. 
 
’’Nous sommes partis pour 1, 5°C entre 2030 et 2050. Ce niveau de réchauffement va avoir des implications très fortes au niveau des systèmes naturels et humains, notamment les zones côtières, les îles et les zones basses, les deltas, des zones à plus fortes vulnérabilité’’, a averti l’expert climatique.
 
SBS/AKS/OID